SERVEL – Le grand ECART entre les PAROLES et les ACTES.

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

Avec l’approche de  l’élection à la Grande Maîtrise de la G.L.N.F.,  les candidatures latentes se révèlent.

Voici celle  Jean-Pierre Servel qui vient de nous faire part de sa décision, de se porter candidat.

 

Mais qui est donc Jean-Pierre Servel ?

 

Notre Frère Pierre Brosselette, du Myosotis Paris Grande Arche, nous en fait une présentation, dont nous avons retenu une grande partie, en la complétant par moment :

 

Avocat pénaliste Toulonnais, Jean-Pierre Servel fut tour à tour, Grand Officier puis GMP de Provence (à l’époque où cette province couvrait la totalité de PACA), puis grand Officier National, pour devenir ensuite  Assistant Grand Maître, Grand Orateur, de François Stifani. C’est dire si Jean-Pierre Servel connait bien le système stifano-foellnérien, a baigné dedans depuis des décennies, et a été l’un des rouages essentiels de cette machine qui a conduit à l’état de délabrement actuel de notre Maison.

 

Sur un plan plus personnel, il est ami intime depuis fort longtemps de Jean-Charles Foellner (Celui-là même qui est présentement en tournée aux USA avec son compère Stifani !).

 

Dans une profession de Foi fort bien écrite, on reconnait là son talent, il nous dit :

 

"Durant la période que nous vivons, depuis maintenant deux ans, nous avons assisté à tout ce que la morale du Maçon doit inflexiblement rejeter…"

 

Nous sommes entièrement d’accord sur ce point, et c’est pour cela que certains se sont levés le 4 décembre 2009, que le Val de Loire s’est révolté, que les Myosotis ont pris vie dès décembre 2009 , que la démission de Stifani a été demandée le 25 mars 2010, que des milliers de Frères se sont élevés contre des pratiques et des purges Staliniennes depuis 26 mois…

 

Puis il écrit :

 

"S’il ne nous appartient pas de juger les autres, il nous incombe, à tous, d’analyser cette situation afin de l’éradiquer définitivement. Il s’agit d’un devoir qui ne relève pas de la compétence de quelques uns mais, au contraire, de chacun de nous".

 

Au vu de cette belle déclaration nous nous bornerons à constater ce qui suit et poserons quelques questions qui méritent sans doute quelques réponses.

 

En effet, malgré sa qualité de Grand Orateur, gardien et garant des constitutions et règlement général, Jean-Pierre Servel est resté totalement muet depuis 26 mois et notamment :

 

-             Lors du Souverain Grand Comité du 4 décembre 2009,

-             Lors de la radiation, par Stifani, d’une Province entière, celle du Val de Loire,

-             Lors des suspensions pour délit d’opinion,

-             Lors de l’assemblée générale du 25 mars 2010,

-             Lors de l’assignation, par Stifani, de Frères pour concurrence déloyale,

-             Lors de la demande de Stifani de dommages et intérêts s’élevant à 3 488 364 €,

-             Lors du 1er procès en sorcellerie des Frères Jean-Paul Per. & Claude Sei.

-             Lors des exclusions, suspensions et radiations pour des motifs fallacieux,

-             Lors des réquisitoires fanatiques de Marc Riv…, autre avocat Toulonnais,

-             Lors des 13 courriers envoyés par Stifani, ès qualité, au Président de la République,

-             Lors du viol de nos Temples par les caméras de télévision,

-             Lors de la publication du cabinet fantôme de Stifani,

-             Lors de la nomination de profanes féminins et masculins comme conseillers de Stifani,

-             Lors du soutien public de Stifani, es qualité, à certains ministres,

-             Lors de l’irruption de Stifani, es qualité, dans le débat sur l’Islam,

-             Lors de la mise à disposition par Stifani, au Président de la République, de  43 000 soldats,

-             Lors de l’achat d’un appartement avenue de Wagram pour un montant de 2,5 millions,

-             Lors de l’épuration systématique et méticuleuse des opposants,

-             Lors de l’assemblée générale pluri-bidouillée du 16 octobre 2010,

-             Lors du refus de Stifani d’appliquer les décisions de Justice,

-             Lors de l’emploi par Stifani de toutes les procédures possibles à des fins dilatoires,

-             Lors des refus de Stifani de se soumettre aux résultats des différentes assemblées générales,

-             Lors des bras d’honneur effectués par Stifani aux Grandes Loges Régulières du monde entier,

-             Lors de la mise à l’écart de la GLNF par les Grandes Loges Régulières du monde entier,

-             Lors de la perte de reconnaissance par toutes les obédiences amies.

 

 

 

De façon très remarquable, mais non sans malice, Jean-Pierre Servel  nous rappelle que :

 

"d’un discours où j’évoquais le Grand Maître idéal, celui qui finalement devait forcément être « l’ultime Trait d’Union entre les hommes et Dieu… ». Quelques Frères, depuis, m’ont sévèrement reproché d’avoir utilisé ces mots, en les détachant de leur contexte… "

 

Détachés ou pas de leur contexte on peut se poser la question de savoir si l’auteur de tels propos excessifs est le Frère en qui les autres peuvent placer leur confiance.

 

Puis il évoque ses origines de la côte en les qualifiant "d’autres défauts", il est vrai que le constat sur l’origine géographique des 3 deniers Grands Maîtres interpelle : tous en provenance de PACA !

 

-             Claude Charbonniaud 9 ans

 

-             Jean-Charles Foellner 6 ans

 

-             François Stifani 5 ans

 

Voilà vingt années que nous sommes dirigés par le même clan, les mêmes mauvais compagnons, la même caste, la coupe est pleine.

 

On peut servir la GLNF sans en être le Grand Maitre, c’est le cas de milliers de Frères qui œuvrent en silence et dans l’ombre, au quotidien.

 

Enfin César remarque aussi que Jean-Pierre Servel, dans sa Déclaration d’attention n’apporte rien de précis, c'est de la langue de bois.

Par contre lorsqu’on regarde les propositions d’UNI2R, dont il est le chef de file, on y voit des réformettes de façade, qui sont du camouflage .

 

Car, en regardant attentivement, on y découvre le rejet de toute souveraineté des loges, et la mise un place d’une organisation qui laisse croire à des principes démocratiques, mais qui les noient dans des structures complexes où les représentants des loges sont pris en tenailles par les apparatchiks du système, tous nommés par un GM tout puissant, prenant appui sur une oligarchie de vieux dignitaires ayant fait preuve de soumission…  (ça rappelle quelque chose...).

 

Aussi César pose la question: 

JP Servel viserait-il à ne changer que l’étiquette du flacon  stifano-foellnérien ?

 

Fraternellement

César

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lordi sonia 25/04/2012 09:17

Simple question en profane: Pourquoi ne pas lui envoyer ce texte? Comme tout bon avocats, je suppose que maître Sevel, procède une adresse mail? non?

César du bar de la marine 25/04/2012 12:48



 


Merci de nous avoir rappelé ce texte que nous avions écrit il n'y a pourtant pas si longtemps.  et qui reste tout à fait d'actualité



caribou 19/02/2012 21:08

mtcf cesar, je suis moi-même un des suspendus d'office en paca, et mon expérience faite de nombreuses rencontres me fait constater ceci: dans l'opposition ceux qui demandent la "neutralité" sont
toujours ceux qui sont contre l'ulrf, la neutralité n'étant que le révélateur de leur embarras devant la légitimité qui revient à la composante historique de l'ulrf. de plus tous ces champions de
la neutralité ont en réalité un candidat à défendre avant des principes et de même les métaux de la glnf leur semblent plus précieux qu'une maçonnerie multiséculaire.
3 bises

César du bar de la marine 19/02/2012 23:38



OUI, les soutiens des candidats ont tendance quels que soient leurs bords parfois très différents, à critiquer FMR, les Myosotis  ou l'ULRF, qui sont
les reprentants de la resistance initiale, parce que celle-ci se bât avant tout pour une réforme de notre maçonnerie avant les intérêts ou les ambitions d'un candidat.



Laurent 18/02/2012 11:19

Bonjour mes Frères, je pense que nous devons à tout prix et cela vaut pour TOUTE CANDIDATURE respecter le Frère qui la porte. Y compris celle, éventuelle, de François S. Oui, vous avez bien lu...
Pourtant vous connaissez mes idées et vous savez que j'aspire à un renouveau mais je ne veux pas pour notre Maison d'une lutte qui tiendrait plus de la campagne politique que de l'élection
maçonnique. Voulez-vous vraiment voir les lieutenants des uns et des autres "allumer" sur les blogs les Professions de Foi, les Actes de Candidature, les Frères!... Je ne le pense pas. Nous voulons
avant tout retrouver une Maçonnerie Fraternelle, retrouver nos Loges avec toute leurs prérogatives, retrouver la lumière. Remarquez qu'Alain J. Ou J. Murat restent à ce jour dans une posture
respectable alors n'aspirons à rien d'autre. Pourquoi? Tout simplement parce que si nous tombons dans cette facilité, si nous ne maîtrisons pas nos passions nous nous tromperons d'objectif. Nous
dériverons vers une chasse aux sorcières, vers une parodie de fraternité qui verra la haine remplacer l'Amour. Je ne fais pas ici une déclaration "Bisounours", je dis simplement que nous devons
choisir maintenant l'attitude qui nous définira et qui définira aussi l'Esprit de notre Maison. Exprimons nos différences mais comprenons bien que quelque soit le futur Grand Maître (en espérant un
changement...) il ne pourra d'un coup de baguette magique métamorphoser notre Obédience et encore moins ses Frères. Nous sommes lassés mais la reconstruction sera longue il faut l'admettre mais ne
pas se résigner. Voilà mes Frères une reflexion que je voulais partager avec vous.
Dans cet esprit, un Frère me rapporte que notre Frère JP Ser... depuis la tenue de Grande Loge de Toulon en avril 2010 n'occupait plus la fonction de Grand Orateur et que F.S l'a promptement
congédié officiellement voilà plus d'un an... Quelque soit notre positionnement, rétablissons cette vérité car le combat doit se faire sur les idées il n'y est point besoin d'y rajouter des effets
de manche... L'attitude de notre Frère JP Serv..., comme le relatait le Blog de Dauphiné-Savoie, demeure honorable n'ayant jamais participé ou cautionné les radiations, exclusions,... de cette
triste période et l'on sait pourtant que notre Frère Emmanuel de ce blog ne soutient pas cette candidature. En tout cas un exemple de ce que l'objectivité devrait prévaloir si l'on veut consolider
notre Maison.
Ce Post se veut neutre, juste pour nous rappeler que notre pire ennemi dans cette période, si nous n'usons pas de Sagesse pour maîtriser nos Passions, ce sera Nous...
Je vous embrasse

César du bar de la marine 18/02/2012 17:33



César livre ton message sans commentaire, juste pour te faire plaisir...


 


Mais tous les Habitués du Bar de la Marine préfèrent se vouer à une oeuvre plus fratenelle en se lançant dans la construction du nouveau Temple, à savoir
la Grande Loge Unie où nous pourrons accueillir tous les Frères qui ne se reconnaissent plus dans cette GLNF qui continue à faire rêver quelques khalifes qui aimeraient prendre la place du
Khalife...



L' Incrédule 18/02/2012 10:26

Un peu plus doucement, rappelez vous le temps ou JPS était Gd Maître Provincial. Il était compétent, disponible, ouvert et très fraternel .... En Gd ORATEUR il avait publiquement invité Stifani à
laissé de coté son Ego démesuré. Alors soyez seulement juste envers ce Frère qui doit être respecté. Pas d' amalgame seulement des faits.... restez objectifs SVP.

César du bar de la marine 18/02/2012 10:49



On est très objectifs l'Incrédule au contraire! Mais il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre, et ton analyse frôle la naïveté... Tu
sembles te focaliser sur une "homélie" de Serv. et n'avoir pas lu la longue lithanie de ce que n'a pas fait ce Frère que tu nous demandes de respecter, alors qu'il aurait justement pu allier
l'action à la parole... Il ne l'a jamais fait.



GLOMAUD 17/02/2012 22:32

JE PENSE SÉRIEUSEMENT ME PRÉSENTER AUSSI ;AU NOM DE TOUS LES EXCOMMUNIES ,SUSPENDUS OU RADIES !!!!