Sortez les mouchoirs !

Publié le par César du bar de la marine

Voici la toute nouvelle lettre du Guide spirituel envoyée aux seuls frères de la région parisienne !

Sortez vos mouchoirs, mes Frères. 

 

 

Après les menaces vis-à-vis des Frères du REAA, voici le miel et l’amour à profusion pour les Frères de Paris et d'île de France. Mais pourquoi  la communication stifanienne les vise-t- elle en priorité ?

 

Mr Stifani, aurait –il perçu qu’ils sont très nombreux ? Aurait-il des craintes pour le taux de remplissage des investissements immobiliers ? Et notamment aurait-il des craintes pour l’équilibre financier de Pisan, si les Frères parisiens cessaient d’y venir en tenue ?

 

A-t-il perçu que s’il insistait à faire « virer » le DGM provincial, Pierre D____  qui a voté NON le 16 de la province de Paris , il prenait le risque d’une rébellion ouverte contre sa personne et son système ? 

 

Ou s’agit-il d’un autre moyen de division des Frères ? Un moyen pour mettre les provinces  en confrontation les unes contre les autres ?

 

Voici la lettre en question avec quelques commentaires de notre part.

 

Mes Bien Aimés Frères de la Région Île-de-France,

Vous vous êtes exprimés majoritairement pour le non aux votes des comptes, du budget et du rapport moral lors de l'Assemblée générale du 16 octobre.

J'en ai ressenti une grande déception, en regard des efforts que je développe avec nombre d'entre vous pour établir une meilleure compréhension.
Vous m’avez blessé et ne m’avez pas compris !

J'ai pensé tout d'abord que ces efforts étaient mal relayés auprès de vous et qu'il convenait de remanier
(ce que FS  a fait en Austrasie et ce qu’il avait tout d’abord annoncé à Paris !) certains Collèges des Provinces d'Île-de-France pour mieux faire entendre la voix des Frères qui, autour de moi, se dévouent pour vous dans un seul but : celui de préserver la GLNF des turbulences qui l'assaillent, afin que vous puissiez poursuivre votre quête spirituelle dans de bonnes conditions. Qui est à l’origine des turbulences ? Ne serait-ce point un certain FS ?

 
Je me suis également tourné vers tous les Frères qui ont souhaité me parler
(Te parler : c’est probablement parce que tu es l’ultime lien entre Dieu et les hommes) pour mieux comprendre la raison du vote. Et j'ai bien entendu qu'à travers ce vote, vous avez voulu manifester la crainte d'une dérive des fondements qui font de notre Obédience une institution unique, dans laquelle chacun d'entre vous vient trouver le chemin de soi-même, et puiser avec ses Frères, les sources d'une vraie spiritualité. César tient à la disposition de tous de nombreuses lettre des loge adressées à Stifani au début de l’été, Mais la première chose exprimée, est le DEPART immédiat de Mr stifani !

 

Il est vrai qu'au début de mon mandat, animé du désir de bien faire et de l'enthousiasme des commencements, j'ai pu, par certaines initiatives mal comprises (la TV dans les temples ! le sociétal ! WAGRAM ! ), voire par des mots malencontreusement (les mots orduriers du 4 décembre par exemple ?) interprétés, alimenter des doutes et des malentendus, dont certains ont été relayés avec excès. C’est la faute des Frères du bar de la Marine, qui répètent tout à qui veut bien l’entendre !

 
Avec pour conséquence des incidents graves qui ont conduit à la suspension de certains Frères. Situation douloureuse pour eux et, croyez-le, blessante pour moi aussi.
 !!! alors là il fait très fort  Par le biais des blogs, qui ont fait irruption dans notre cadre de fonctionnement habituel, les choses ont pris très vite une tournure regrettable et très difficile à vivre pour chacun de nous. Il est vrai que s’il n’y avait pas eu les blogs myosotis, nous n’aurions jamais su  et  pris conscience des les dérives par rapport à la règle en douze points  et d’une façon générale les dérives metalico –sectaires  de notre obédience. Merci les blogs  !


Je voudrais aujourd'hui vous demander de dépasser ces querelles et ces doutes, de vous rassurer, et de vous mobiliser pour que notre GLNF passe ce cap et porte plus loin encore l'esprit de Fraternité qui l'a toujours animée. Certains Frères ont déjà été réintégrés et participent activement à la poursuite des travaux de renouvellement de nos statuts.
César te le dit franchement, TU n’as plus la confiance pour mener un projet.

La porte n'est jamais fermée non plus à des Frères qui manifesteraient un vrai désir de dépasser tout esprit de querelle pour rejoindre le chantier qui ne s'est pas arrêté.


Le budget, qui a été accepté
lors de l’AG pluri verrouillée du 16 octobre ?  montre une diminution très importante des dépenses, assortie d'un assouplissement important des cotisations pour les Frères qui se trouvent dans la difficulté d'y faire face. Des commissions (il y en autant qu’on veut et pour tous les goûts et couleurs.) ont été créées pour recueillir vos avis et vos suggestions quant au fonctionnement et à la gouvernance de l'Obédience et la réforme de ses statuts. C'est le moment pour tous de quitter les rivages d'une opposition qui serait trop systématique, pour participer activement à ces commissions dans un processus fraternel de travail.

 

Un travail qui ne se fera pas en un jour et qui doit être l'oeuvre de tous, sans exclusion. Notre Fraternité doit nous permettre de trouver dans nos divergences de sensibilité a priori, entre rites, entre régions, entre Loges, entre chacun de nous, de nouveaux appuis pour progresser et nous engager vers les voies de progrès, propres à nous permettre de vivre, au siècle où nous vivons, notre Fraternité, nos Landmarks et nos règles fondamentales Entendre ce discours  de la part de celui qui n’a cessé de les violer est stupéfiant !!!!????.

 


Quel que soit le résultat des votes dans chaque Province, j'ai donc décidé, en gage de Fraternité, de faire confiance à l'engagement maçonnique qui nous habite tous et à la haute idée que nous nous en faisons, qui dépasse largement l'esprit de querelle
Poser des questions c’est avoir un esprit de querelle, c’est pour cela que tu ordonnes les suspensions et radiations. N’est-ce pas Marc P____ et Jean-Paul L____  vous qui venez d’être suspendus..

 

Chaque Grand Maître Provincial sera donc maintenu à son poste si tel est son désir (César n’a pas compris que le GMP d’Austrasie voulait partir !), et libre de la composition de son Collège de Grands Officiers Provinciaux, (même à Paris ?)  en bonne intelligence avec les Loges et avec les Officiers Nationaux.


Je vous invite donc tous, et chacun, à apporter votre soutien à votre Grand Maître Provincial et à apporter vos contributions aux réflexions qui sont en marche dans les différents collèges et commissions mises en places, qu'il s'agisse de sujets juridiques, administratifs, financiers, mais aussi communication, éthique, (autres).
Et au travers de lui à moi, et à travers mois à Dieu.


Je vous invite également à rassurer les Frères qui resteraient inquiets de l'avenir, afin qu'eux-aussi fassent, comme moi, confiance à l'esprit maçonnique qui nous anime tous, et s'emploient à transformer tout esprit de querelle en esprit de dialogue fraternel. Toi qui est si connu pour ton calme et ton esprit de dialogue, César est certain, que sans la moindre hésitations,  la foule va venir se prostrer à tes pieds.

Il appartient à chacun de nous, mes chers Frères, mes Bien Aimés Frères de nous réunir et de nous unir dans le but de nous apporter la paix et la joie de travailler ensemble, pour le grand bonheur de chacun, et pour le bien de nos Loges et de notre Obédience.
Tiens tu ne parles plus d’ORDRE ? C’est nouveau ! Aurais-tu enfin décidé de ne plus jouer sur la confusion savamment entretenue.

 

Je sais pouvoir compter sur votre dévouement, dont je vous remercie, et vous pouvez compter sur le mien, qui n'a pas failli malgré les difficultés que nous avons traversées et dont j'espère qu'elles sont largement derrière nous.
Regardons devant nous, mes Bien Aimés Frères.
Devant si nous ne faisons rien, il y a encore 7 ans au minimum  d’un certain FS à la tête de la GLNF.  On n’a vraiment pas envie !

 

Aimons-nous, et travaillons dans la paix.  Cela sonne tellement creux, venant de ta bouche !
François Stifani
Le Grand Maître

 

 

Commenter cet article

Tsimsum 03/11/2010 16:26


Eh ben voilà...

je m'absente et voilà que notre petit TOM a refait des bêtises... Ce n'est pas possible ça ! Je sais bien que c'est un "nainfant" turbulent comme disent les québècois mais tout de même, il faudrait
le corriger de temps en temps, juste histoire de lui montrer que dés fois, dans le monde des Grands il y a des règles et des lois...

Ceci est de l'humour bien sûr... moyen dérisoire pour cacher une tristesse profonde à voir les chamarrés le laisser détruire un siècle de FM et ne rien faire. Il doit y avoir des choses d'une
extrême gravité derrière toute cette agitation. Choses à cacher coûte que coûte et qui doivent fleurer bon les meilleures heures de la délinquance en col blanc...
Mais peut-être m'avance-je trop loin dans mes doutes ??? Alors vite : qu'on nous donne libre accès aux comptes qui retracent le devenir de NOTRE ARGENT, NOTRE PATRIMOINE COMMUN.
Il faut bien s'appeler Acacia ou débilo louis d'argent pour ne pas s'en inquiéter et trouver la situation tout à fait normale...
Et si FMR se rapprochait du Juge COURROYE ?


César du bar de la marine 03/11/2010 19:43



Jusqu'à présent il n'y a eu aucune réponse aux interrogations financières !!  tout a été utilisé pour détourner l'attention !



Premier de cordée 03/11/2010 16:12


Lorsque l'abime est de plus en plus profond, et que nous avons oublié de prendre une longueur de corde suffisante, il ne nous reste plus qu'à nous accrocher, à ce que nous croyons etre notre
Salut.
La corde est trop fine, le poids est trop lourd, que peut'il advenir???
De toute facon, la gravité "dans tous les sens du termes" fera office.


César du bar de la marine 03/11/2010 19:40



Il nous semble en effet que la corde est très tendue. La récente tentative d'intimidation du SCPLF par le Guide spirituel autoproclamé, n'est pas venue détendre l'atmosphère, même si
maintenant il passe des couches de miel sur les frères parisiens.



Marius 03/11/2010 11:50


César mon F et non mon Père,

Il ne faut pas répondre par la haine aux déclarations d'amour. En revanche tu aurais raison de demander avec douceur une preuve de cet Amour retrouvé. La plus belle et crédible d'entre elles serait
effectivement que le GMN laisse sa place à un nouvel élu (si possible + démocratiquement)
Marius


César du bar de la marine 03/11/2010 12:22



Mon  BAF Marius


je ne pense pas répondre par la haine. La réponse la plus crédible du GMN aurait été qu'il laisse sa place ainsi que tu le suggères.


Mais je ne crois plus un seul instant que ce Mr Stifani se retirera dans l'intérêt général de la GLNF et par amour pour les Frères. Si tel était son esprit, il l'aurait fait depuis
des mois.  Ce que je vois au contraire c'est un profane qui s'accroche par tous les moyens il inclus les fraudes, les intimidations, la démagogie, afin de se maintenir au pouvoir,
probablement pour protéger des intérêts qui ne sont pas l'intérêt général de la GLNF et l'amour des FF.  Il se retirera que s'il y ait contraint.



Telo Martius 03/11/2010 11:06


Mes BBAAFF,

Eh bien !!! Je m’absente quelques jours et, à mon retour, je constate qu’il s’en est passé des belles !

Notre petit « grand malin » a encore fait des siennes : agression (les mots me manquent pour qualifier cet outrage insensé) contre le REAA, tentative de diviser les rites pour en prendre le
contrôle, tentative de diviser les provinces, tentative de diviser les RRLL, tentative de diviser les frères au sein même de leur RL, tentative de faire croire à sa rédemption en étant tout miel
tout sucre (mais son naturel revient vite au galop : agressivité, paranoïa, schizonévrose obsessionnelle, hargne destructrice, trépignements colériques de petit enfant gâté et j’en oublie beaucoup
!).

Il m’apparaît impossible que ce profane attaché aux seules valeurs métalliques ait osé écrire un tel texte : il doit encore s’agir d’une ruse machiavélique destinée à préparer le terrain pour un
nouveau coup de Trafalgar. La confiance fraternelle n’est plus de mise avec lui car c’est un homme bouffi d’orgueil tel que le sont les gourous de secte, enivré par son éphémère pouvoir qu’il croit
éternel, ultime trait d’union entre le Dieu cosmique et le misérabilisme des êtres insignifiants que nous sommes, seigneur du Moyen Âge édictant ses propres lois tout en interprétant à sa sauce
celles du roi.

En parlant de loi et donc de justice, sans augurer de ce que pourront être les délibérés, il est certain que notre petit « grand malin » usera de tous les artifices possibles et inimaginables
(procédure d’appel entre autres) pour se maintenir au pouvoir. N’oublions pas que c’est un procédurier, un bulldog qui ne lâche pas sa proie : la carne est trop bonne à ronger car copieuse et bien
dodue !

Je dis bien « carne » car, après le passage du tsunami, du typhon, du cyclone, c’est le seul mot qui me vient à l’esprit pour qualifier les misérables débris de notre Ordrobédience. L’entreprise de
reconstruction s’avère dès à présent colossale. Malgré les divers appels au calme, tels ceux du Suprême Commandeur du REAA, de JM, de SFi, de CS, et de beaucoup d’autres, textes empreints de Grande
Sagesse, d’une Immense Fraternité, mais traduisant aussi une fermeté non négociable, il soit encore des francs-maçons soutenant et approuvant par leur silence cette descente aux enfers.

Je suis sûrement excessif dans mes propos et je le regrette parce que je suis toujours enclin à trouver des excuses même là où il ne peut y en avoir, mais ma tolérance a les limites du fanatisme de
l’autre. La démonstration de sa sincérité serait qu’il démissionne, suivi en cela par tous ses affidés. Hélas, la gangrène est là, bien là : pour sauver ce qui peut encore l’être, comme sur un
champ de bataille, il faut amputer à vif. Nous, les « Cherchants » besogneux, nous avons été profondément anesthésiés depuis de nombreuses années : bien que la douleur soit présente, nous ne la
redoutons pas. Ce n’est pas le cas des profanes qui ont fait main basse sur notre capital métallique (Régularisation où et quand ? Ascension fulgurante en sautant les étapes, pas de capitations
versées …)

C’est pourquoi je pense qu’un tel courrier ne peut être sincère dans le temps. Ses remords, ses regrets, ses peines, ses vœux ne sont encore que la résultante d’une stratégie, d’une
manipulation.

3FraterBiz

Telo Martius


César du bar de la marine 03/11/2010 12:26



Ce n'est pas la première tentative de FS pour  faire croire à sa rédemption en étant tout miel tout sucre.


et puis ses actes ne sont pas en concordance avec les paroles.



GMX 03/11/2010 04:48


Ou il cherche à sauver les meubles, ou il prend toujours les gens pour des imbéciles ! Comme quoi on ne change jamais.
Il y a sûrement des gens qui le conseillent, comme ce Bodson & d'autres, mais ce ne sont pas la fine fleur de la communication. ça sonne faux, c'est médiocre & ça frise l'insulte.
Les petits larbins d'acacia sont presque des poètes en comparaison. Une nouvelle preuve que la dialectique & la rhétorique ne font vraiment pas partie des ses attributs.
D'ailleurs quand on voit ce trop grand tablier qui finit par ressembler à une jupe, on se demande, que se cache t-il derrière ?
Il ne manquerait plus qu'une couronne pour sacrer l'unité !
Et dire que ce ramassis de foutaises est appelé de la maçonnerie !
Pourquoi pas le salut romain en place de se mettre à l'ordre...


César du bar de la marine 03/11/2010 13:44



C'est peut-être dans les projets du guide spirituel autoproclamé ?!