Monaco - GLUA et Gde loge d'Allemagne rejettent notre EX

Publié le par César du bar de la marine

Mes Bien Aimés Frères,

Lorsque l’un de mes vieux Frères de la Grande Loge Unie d’Angleterre me promit ce jour du 4 février 2011 une surprise pour le 19 du même mois, sans vouloir m’en dire plus malgré mon insistance, il n’eut que ces quelques mots : Gardes toi le plaisir de la surprise, et apprécies la le moment venu.

Aujourd’hui c’est chose faite. La surprise est effectivement de taille. Quant au plaisir je souhaitais le partager avec vous tous mes Frères. Quelle était cette surprise tant attendue ?

François STIFANI, intuitu personae, s’est bien vu opposer un front unanime du refus contre sa présence lors de la célébration ce matin même de la création de la Nouvelle Grande Loge de Monaco.

Oui, vous avez bien lu !

Il ne s’est point agi du seul fait du Prince, mais bien d’une volonté avérée par les autres Grandes Loges Régulières présentes dont celle d’Allemagne et d’Angleterre de ne point reconnaitre comme un des leurs cet  homme qui se veut à tout prix le Grand Maître de la Grande Loge Nationale Française. Par ailleurs, et en toute discrétion mais avec suffisamment de fermeté d’autres Grandes Loges Régulières avaient menacé de ne pas se déplacer s’il avait du braver l’interdit.

Aujourd’hui, François STIFANI n’est plus représentatif que de lui-même aux yeux de la Franc-Maçonnerie Régulière Internationale.

J’ai hésité un court instant entre la peine du spectacle affligeant que nous donnons, ou plutôt qu’il donne de nous tous, au regard du monde profane, mais aussi de l’ensemble de nos Frères et Sœurs, toutes Obédiences confondues, et la joie de voir enfin se manifester cette union sacrée de la régularité contre les turpitudes d’un seul homme et des membres de sa cohorte pour lesquels Fraternité rime depuis trop longtemps avec servilité.

Pensez-vous que mes mots soient durs ? Pas encore assez !

Qui que vous soyez, vous tous mes Bien Aimés Frères de ce 19 février 2011 à Monaco,  vous qui conformément à la Règle avez compris qu’il ne pouvait  y avoir de place parmi vous pour un profane en Tablier, soyez remerciés du courage que vous avez eu, et affiché de nous apporter votre aide Fraternelle et discrète. Dans ce combat que nous menons depuis des mois, pour qu’enfin le calme et la sérénité prévalent à nouveau dans la vie de nos Loges, loin des regards indiscrets, vous nous avez redonné la force de continuer à ouvrir les yeux de tous ceux qui se sont laissés abusés, victimes des faux-semblants et du paraitre. Vous nous motivez plus encore pour qu’enfin nous effacions les marques infamantes de la honte qui est notre de subir un tel joug, mais aussi ce viol de nos esprits, de nos consciences et de nos fondamentaux auxquels nous sommes toujours demeurés attachés, faisant de notre combat une lutte sans faille et sans faiblesse.

Parce que vous avez osé dire non à l’intrus et à la profanation de ce que nous avons toujours eu de plus sacré depuis que nous avons reçu la Lumière, vous nous redonnez ce courage et cette force qui légitiment notre volonté de poursuivre un combat dont la seule issue ne saurait transparaitre que dans la sagesse et la beauté de la réforme que nous avons engagée.

Peu nous importe le nom du tyran, il n’aura été que le roitelet du royaume des ombres, et les leçons de l’histoire demeureront non pas dans les turpitudes du profane dont le nom sera à tout jamais effacé de notre mémoire collective, mais bien dans la vigueur que nous aurons su y opposer, conformes à nos engagements, à notre premier serment.

Toutes nos victoires juridiques ne furent que des étapes, nécessaires certes, mais aucune n’aura le goût sucré de celle que vous nous offrez ce jour.

Le Temple est à reconstruire, les plus humbles sont déjà au travail, les plus anciens ceux dont on ne peut fixer l’âge n’ont jamais quitté le chantier. Par ce témoignage de solidarité, le Règle a survécu, et survivra encore longtemps dans le cœur et l’esprit de ceux qui ont reçu et transmettent à leur tour sans relâche.

Avoir été reçu Maçon, Franc et Accepté fut en son temps un honneur, mais y avoir survécu malgré un tel séisme en fera notre bonheur.

Ne doutons pas un seul instant, et attendons avec intérêt quelle justification sera donnée en termes de communication pour justifier cette absence !

Avec mon Affection Fraternelle à tous,

SEMPER-FI 

 

  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

D.E. a S. 25/02/2011 19:01


César,
M'est-t-il possible de communiquer avec toi par Email?
Fraternellement
D.E. a S.


César du bar de la marine 25/02/2011 22:31



Non, mais tes commentaires seront les bienvenus.



D.E.a S. 25/02/2011 18:48


Mon Bien Aimé Frère Cesar,
Peux-tu me contacter par Email?
Fraternellement.
D.E.a S.


César du bar de la marine 25/02/2011 22:30



Non ! Par contre tu peux faire tes commentaires sur ce blog!



Denis 23/02/2011 19:38


Cesar,
Je t'aime ! ( Très Fraternellemnt)
Denis


César du bar de la marine 23/02/2011 20:04



Heureusement que tu as ajouté "très fratenellement", car si ma femme voyait ce comentaire, elle se poserait des questions, déjà qu'on se fait la bise
!!!



denis 23/02/2011 18:12


Mon très Cher Cesar,

Si l'indifférence n'est hélas pas suffisante pour chasser les marchands hors du temple comme tu me le dis, que nous reste t-il ?
La Crucifixion ?

Très Fraternellement,

D.E.a S.


César du bar de la marine 23/02/2011 18:29



Ooohhh, que non, certains en feraient des martyrs. César plaisante. Mais il conviendrat d'aménager intelligemment cette indifférence que tu
suggères.



D.E.a S. 23/02/2011 12:00


Grand Architecte de l’Univers que sont devenues nos valeurs ?
La Voie tracée par nos Pères Fondateurs, fondée : sur l'Honneur, la Tolérance, l’Amour et la Fraternité ?

Mes Très Respectables et Biens Aimés Frères Pères Fondateurs vous reconnaissez-vous dans cette maçonnerie du XXIème Siècle ?
Est-ce le résultat que vous attendiez de Nous ?

Je ne le pense pas !

Si certains ce sont pris pour des Etres Supérieurs, à nous de leurs faire savoir et comprendre qu’ils ne sont pas « le Rituel » et encore moins des « Dieux Immortels».


Par contre se réjouir d’une situation et je cite:
«Gardes toi le plaisir de la surprise, et apprécies la le moment venu. Aujourd’hui c’est chose faite La surprise est effectivement de taille. Quant au plaisir je souhaitais le partager avec vous
tous mes Frères (Quels Frères, pas Moi en tous cas ?)
« Quelle était cette surprise tant attendue ? François STIFANI, intuitu personae, s’est bien vu opposer un front unanime du refus contre sa présence lors de la célébration ce matin même de la
création de la Nouvelle Grande Loge de Monaco », me semble être un comportement impardonnable pour un vrai maçon.

Refuser l’entrée d’un temple à un frère quelque soit son Grade ou Titre pour maintenir l’égrégore et la sérénité de la loge, est inscrit dans les textes et j’en suis entièrement d’accord.
Mais où est le plaisir ?

L’Indifférence, est pour moi la plus grave sanction que l’ont puissent affliger à ces personnes qui n’ont malheureusement « RIEN » compris à notre Ordre et qui sont plus à plaindre qu’à blâmer.


Un bien Humble Chevalier, qui a franchi de nombreux écueils (Claude Charboniaux avec le G.P.D.G.), (Michel Mouillot, le Juge Renard, etc.) un écueil de plus ne me fait pas peur.
Malgré mon Epée fatiguée et mon bouclier bosselé, je reste toujours armé !


César du bar de la marine 23/02/2011 13:02



Humble Chevalier, César est bien d'accord sur ce que tu dénonces: tout fout le camp ; mais l'indifférence n'est hélas pas suffisante pour chasser les
marchands hors du temple, sois-en bien conscient !