STIFANI - LA FUITE EN AVANT

Publié le par César du bar de la marine

Stifani – La fuite en avant.

Avant-hier Mr Stifani déclarait qu’il avait pris bonne note du jugement du TGI, lui imposant de mettre en œuvre dans les meilleurs délais, une nouvelle AG et qu’il allait la soumettre au CA en vu de son exécution.

Puis hier nous prenions connaissance de la volte face de Mr Stifani.

Il nous annonce la décision unanime du CA, c’est-à-dire lui-même inclus, de faire appel du jugement, en particulier de l’Exécution provisoire.

Aujourd’hui 11 décembre, la rumeur s'accroit : Jean Luc Fauque, le Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil pour la France du REAA, aurait  a été « démissionné » de la GLNF, hier par François Stifani.

Ceci serait une décision totalement ahurissante !  (Encore qu’il trouverait peut-être quelques traîtres désirant devenir calife  ou grands officiers, d’un pseudo Suprême Conseil BIS aux ordres de la GLNF).

Nous entrons encore plus dans une fuite en avant de la part du  guide spirituel autoproclamé, de l’Infaillibilité, du lien ultime entre Dieu et les hommes… La régularité a quitté la GLNF depuis longtemps, ce n’est plus sa préoccupation, même dans le discours.

Mais ne nous laissons pas impressionner par cette fuite en avant dans la provocation.

Il devient évident que la stratégie de Stifani est de gagner du temps, et pendant les mois qui viennent afin d’essayer d’écœurer un maximum de Frères, voire tout un rite afin de les faire démissionner.

Ce sera autant d’opposants en moins le jour de la prochaine AG. Car cette dernière devra bien avoir lieu un jour.

Et chaque mois gagné, aura permis de camoufler, ou de vider un peu plus les comptes.

François Stifani et ses complices savent trop bien que le jour où ils ne maîtriseront plus les commandes de la GLNF, alors une des premières actions à être conduite, sera un véritable audit de la GLNF et de sa nébuleuse.

Les questions posées par SEMPER-FI ne pourront pas rester éternellement sans réponse.

 .

Nous

 

 

Commenter cet article

La Truelle 12/12/2010 18:26


A propos des questions de notre BAF SEMPER-FI restées sans réponses, jusqu'à aujourd'hui, ne pourrait il pas nous les donner, lui, ces réponses. Nous sommes quelques uns à penser qu'il a une idée
très précise de ce qu'elles pourraient être.
Rien n'empêche quelqu'un d'émettre un avis non??. Il suffit de prendre certaines précautions pour ne pas être accusé de diffamation. Il est vrai qu'avec nos dirigeants faut faire attention mais qui
sait cela pourrait, peut être, intéresser des services officiels curieux de nature.
En attendant Pace e Salute


César du bar de la marine 12/12/2010 19:02



Je pense qu'il lit probablement les blogs et verra ta suggestion.



Jean 12/12/2010 15:45


Quelle joie de lire le premier compte rendu en attendant la communication officielle du TSPGC JLF, de la fête solsticiale du REAA. On croit revivre après une apnée de plusieurs longs mois adoucie
par la lutte pied à pied de FRM et Myosotis sans oublier la province libre VDL et de tous les FF qui se sont soulevés et luttent sans désemparer. La Lumière est plus forte que jamais dans les rangs
des vrais FM de tradition. Se savoir soutenus par les SC européens et d'ailleurs donne une formidable espérance dans des lendemains meilleurs même si nous devrons demeurer mobilisés et vigilants
jusqu'au dernier moment. Mais comment expliquer cet acharnement à sauver ce qui ne peut plus l'être.


César du bar de la marine 12/12/2010 17:07



Par Devoir jusqu'à la dernière limite.



Charles 12/12/2010 12:21


Les agissements du CA, ne produisent-ils pas un préjudice moral à un grand nombre de FF, qui pourrait être imputé à chaque membre du CA individuellement et personnellement ?

N'ont-ils pas l'air d'aimer la bagarre ... on peut leur ouvrir quelques fronts supplémentaires ...

A un moment FS ne finira-t-il pas par se retourner juridiquement contre les membres du CA, compte tenu du fait qu'ils ont voté à l'unanimité, alors qu'il semblait prêt à suivre l'avis du
tribunal...


César du bar de la marine 12/12/2010 17:03



Ce serait dramatiquement drôle !



berechit 12/12/2010 11:16


Beaucoup de Frères sont stupéfaits par l'acharnement maladif mis par Stifani et ses complicesz à refuser l'évidence : ils sont entrés en Maçonnerie par manipulations diverses et sont totalement
indignes de représenter nos valeurs.
Cela, tous les FF le savent.
Alors pourquoi ce formidable acharnement?
La réponse" est dans un article de l'hebdomadaire d'enquêtes Backchich, publié fin juillet dernier :
La Grand porte Glaive de l'époque (1995!) , comme un TRGM ont dénoncé (déjà!!) les magouilles de...Claude Ch...prédecesseur de Jean Charles Fo...
Résultat : ils ont été suspendus ou exclus tous les deux!
Et oui, déjà.
La méthode est toujours la même : un petit groupe de copains et de coquins qui mettent les mains dans la confiture jusqu'aux épaules et qui excluent tous ceux qui ne sont pas complices consentants
et avides.
J'attends avec impatience l'audit sur Pisan et sur la librairie située à l'entrée de la rue qui dégage des bénéfices colossaux (7,50 Euros un rituel alors que sortie imprimerie cela
coûte environ 0,30 Euros!)

S'ajoute à cela la course aux tabliers et "récompenses" bidon sur le plan initiatique.
Mais là n'est pas mon propos :puisque M. Stifani s'accroche avec la complicité de ceux qui l'entourent (le contrôlent?) c'est évidemment qu'ils ont peut être "quelque chose" à cacher et à
préserver.
ma question est : chaque jour gagné augmente l'annulation des poursuites éventuelles : c'est la prescription.
Est ce que la stratégie pathétique (sur le plan humain et initiatique) de M. Stifani n'est pas tourt simplement la COURSE A LA PRESCRIPTION?
Tri bises à tous
Berechit


César du bar de la marine 12/12/2010 16:57



Il y probablement derrière cette acharnement à rester coûte que coûte au pouvoir, des raisons et intérêts personnels de grande ampleur. Il est frappant de constater QU'AUCUNE des
questions de SEMPER-FI  n'a reçu le commencement d'une réponse.


Ce silence est impressionnant



Jackin 12/12/2010 10:48


Apres le Frère FAUQUE pour le REAA, Stifani va être tenté de démissionner Jacques BOURBASQUET-PICHARD le Grand Prieur, le Grand Maître National du RER.
Force est de constater qu'il existe une troisième voie. Celle des ordres réunis qui pourrait naître de ce chaos.
Oui, nous sommes bien tombés dans le chaos. Les hommes à la tête des principaux ordres ont la responsabilité de re-construire un OMU "ordre maconnique unifié".