STRATEGIE COUSUE DE FILS BLANCS

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

Dans cette période de fin de règne, de retournements, de confusion, d’effets d’annonces et de pseudos cérémonies ubuesques, nous sentons bien que certains tentent des manipulations et des manœuvres désespérées.

L’article ci-dessous de Tamino, vient nous éclairer sur ces tentatives de l’EX et des derniers membres de sa bande.

 

César reproduit d’autant cet article que la stratégie stifanienne qui y est décrite, recoupe des informations très précises que nous-mêmes avons recueillies en PACA.

 

Bonne lecture, nous attendons vos réactions sur le blog ou vos informations complémentaires discrètes sur notre point contact  

 

Fraternellement

 

César

 

La dernière communication de la cellule de propagande vaut comme d’habitude son pesant de cacahouètes qu’il convient de décoder comme il faut essayer de distinguer quelle tactique se met en place avant Waterloo.

 

Dans ce « Brèves » non numéroté, nous apprenons ce que nous savions déjà. En catimini l’ancien GM a fait prêter un serment d’allégeance à quelques jusqu’auboutistes. Il faut dire que depuis le temps que certains en rêvaient, qu’ils intriguaient, qu’ils se faisaient les exécuteurs zélés, il fallait bien qu’ils aient une récompense à leur soutien à un régime despotique et sectaire. Leur heure de gloire est arrivée, elle sera brève et leur honte indélébile.

 

Faut-il être avide de titres pour se laisser berner ou pour faire semblant d’adhérer aux propos d’attachement aux valeurs de la Franc-maçonnerie, alors que tout le monde sait, maintenant, que c’est la dernière chose qui intéresse le guide déchu et le système dont ils est l'héritier.

 

Nous apprenons aussi qu’inspiré par cette mission que lui a confiée l’ultime lien entre Dieu et les hommes, le nouveau bras droit a créé « Un Rassemblement pour la défense des valeurs de la GLNF ». Rien que ça ! Pour que ce soit parfait, ils auraient pu y ajouter « démocratique » et « fraternel ».

 

Nous pensons que par « valeurs » ils pensent surtout à celles inscrites dans les livres de comptes que l’habile DAF dissimule. Quant à leurs objectifs, cyniques et populistes, parlons-en :

 

Dire « La GLNF est une et indivisible » n’est pas crédible de la part de ceux qui depuis 16 mois ont œuvré pour diviser les Frères, avec succès, il faut le reconnaître.

Dire « Son autorité s’exerce pleinement et souverainement sur les Loges symboliques » montre bien la volonté farouche de continuer à exercer cette emprise sur les consciences et les portefeuilles.

Dire « Le Grand Maître désigne les Grands Maîtres Provinciaux » réaffirme que les Frères et les Loges sont au service d’un homme qui détient tous les pouvoirs tel un monarque absolu et que ses préfets doivent faire respecter sa volonté.

Dire que « Afin de pérenniser l’institution GLNF, les Frères doivent s’acquitter de leurs cotisations pour continuer à être membre de l’association » révèle plusieurs choses : 

   - Premièrement, c’est se moquer de nos statuts et des lois de la République, car les cotisations ne sont pas votées, depuis le 25 mars 2010, et rejeter la pérennité de la GLNF sur les Frères est une manipulation; la responsabilité n’appartient qu’à ceux qui ont créé cette situation.

    - Deuxièmement, elle met au jour la stratégie désespérée mise en œuvre pour préserver ce qui est essentiel à leurs yeux, nos actifs qu’ils ont confisqués et sur lesquels ils vivent. Mais nous allons y revenir.

 

Dire enfin que tout ceci s’est déroulé en présence de Me Legrand est encore une manipulation destinée à se donner une espèce de légitimité en laissant croire qu’elle la cautionne, voire, à la discréditer en lui faisant prendre une position pro-stifani.

 

Jusqu’à présent Me Legrand ne dit rien, n’écrit rien, ne signe rien, se contentant vraisemblablement de dire oui à tout le monde pour essayer de comprendre cette situation compliquée en attendant, et elle n’a pas le choix, (quoique), le délibéré de l’appel le 24 juin et c'est vrai que ça agace tous les Frères.

 

Quant à la lettre tout aussi populiste, elle ne trompera personne, nous savons des signataires, leur fascination pour le pouvoir, les dorures, les titres et les efforts que certains font pour les acquérir à tout prix, leurs totales absences de sensibilité, de fraternité et pour certains leur inculture maçonnique notoire. Alors sourions, même si le sujet ne s’y prête pas.

 

Car voilà bien la stratégie, cousue de fils blancs grossiers, que l’ex GM-Président a mise en place : faire l’inacceptable, l’intolérable, tout faire pour soulever l’indignation, jusqu’à l’écœurement... et le départ.

 

Dans son interview de Nice Matin du 16 avril dernier, Stifani le disait clairement « si des Frères ont l'impression de faire fausse route, qu'ils changent de chemin (le journaliste lui parlait du départ de 20.000 Frères) » et, depuis, il a tout fait pour créer les conditions d'un départ massif de ces empêcheurs de tourner en rond, tous ces maçons sincères qui lui demandent des comptes et qui finiront bien par partir en lui laissant les clés du coffre qu’ils ont docilement rempli.

 

Stifani et ceux dont il protège les intérêts se moquent éperdument de la maçonnerie telle nous l’entendons, avec ses valeurs morales, spirituelles, sa régularité, sa reconnaissance, son éthique, ses rituels initiatiques, et sa fraternité.

 

La maçonnerie qu’ils veulent est une maçonnerie d’argent, de relations fussent-elles douteuses, de combines, d’affaires, de bling-bling, de passe-droits, une maçonnerie aux antipodes de ses fondements, de ses valeurs, la maçonnerie qui alimente les chroniques, les faits divers, celle qui nous rend suspects et coupables aux yeux de l’opinion publique.

 

Pour protéger ce dévoiement ils iront jusqu’au bout, jusqu’à saborder le navire, du moment qu’ils puissent récupérer l’épave et continuer leurs basses besognes.

 

Ne perdons pas de vue que la GLNF obéit maintenant à une logique financière ou le tableur a remplacé le rituel. A se demander si le grand argentier et DAF n’est pas l’homme le plus puissant de l’organisation, celui qui fait la stratégie et qui pousse l’égo démesuré de Stifani à agir dans l’implacable démonstration des chiffres : à 15 000 membres et avec les actifs actuels nous pouvons vivre et prospérer sereinement, entre nous.

 

Alors pour pousser les Frères au départ, Stifani, y va de ses décisions intolérables à l’incohérence apparente : il destitue tout ceux qui, pour des raisons diverses, se lèvent à leur tour contre lui, il nomme illégalement leurs successeurs tout en sachant et en espérant que cela va soulever le refus, il fait des simulacres de cérémonies, il annonce qu’il va partir mais reste en place en préparant, comme l’avait fait son prédécesseur, l’avenir pour que le système en place depuis quinze ans puisse perdurer, il va faire pire et il irait même jusqu’à faire en sorte que la GLUE retire sa reconnaissance. Il n'en a rien à faire. 

 

Tout cela n’a qu’un objectif : décourager afin que l’on s’en aille et qu’on les laisse avec les actifs de notre obédience.

 

Non, mes Frères, vous ne devez pas tomber dans ce piège grossier. Vous ne devez, vous ne pouvez partir maintenant, alors que la victoire est inéluctable et proche.

 

Vous ne vous êtes pas levés pour vous en aller mais pour qu’ils s’en aillent. Sans préjuger de la décision de la cour d’appel, nous sommes certains qu’elle confirmera, au pire, le 24 juin, la décision du TGI. Partir et le vœu le plus cher du système dont la partie visible est Stifani, partir c’est être pro-stifani.

 

D’ici fin juin il se passera surement d’autres événements et pas seulement de nouvelles provocations, d’autres décisions qui pourraient vous décider à aller vers d’autres cieux.

 

Continuez à travailler dans vos Loges, à rejeter cette gouvernance dévoyée, à affirmer votre attachement à la GLNF, à la Franc-maçonnerie, à la régularité et faites confiance à ceux qui depuis 16 mois défendent nos valeurs, et vos intérêts.

 

Oui, la GLNF est Une et indivisible, ils n'arriveront pas à la démanteler et à nous diviser. Au contraire, l'opposition se renforce chaque jour. Il ne reste plus qu'à faire l'union des forces dans la fraternité, et la vigilance, pour que nos idéaux revivent.

 

 

Commenter cet article

maconencolere 07/05/2011 09:28


Cesar, je ne peux me baser sur ce qu'est Tamino que tu connais mieux, mais je suis obligé de constater ce qu'il ecrit :

"que Me Legrand n'a d'autre choix que d'attendre le délibéré du 24 juin"

Probablement une maladresse, résultat de la politique constante de cette majorité Myosostis ddont tu parlais et qui prone l'attentisme.

Il y a à mon avis une autre raison. Chacun sait aujourd'hui qu'avec l'evolution de la situation cette décision du 24 juin n'a strictement aucun intérêt ni importance. FMR-Myosostis s'etant beucoup
dépensé sur cette action judiciaire, il est evidemment un peu frustrant qu'elle n'est plus le moindre intérêt, décisif en tout cas.

Il ne faut pas oublier que cette campagne d'attentisme du 24 juin a été la ligne de plusieurs Myosostis.

Par consequent, s'il n'y a evidemment pas de mauvaise intention dans cette ecrit de Tamino, c'est coherent avec la politique Myosostis jusqu'à la fronde des GMP et avant tout une enorme
maladresse.

Donc plutôt que de se camper dans un honneur outragé, il serait plus pertinent de corriger le tir, le plus rapidement possible. Sinon, il serait ridicule apres un tel ecrit d'aller demander à Me
Legrand pourquoi elle "attend" ... "Mais parce que comme vous le dites, M. Tamino, je n'ai pas le choix" !


César du bar de la marine 07/05/2011 11:13



Les Responsables Myosotis/FMR doivent la rencontrer à nouveau avec notre Avocat et là on publiera son communiqué... Loins de l'attentisme que tu
évoques... nous allons de l'avant !



La Truelle 07/05/2011 08:56


A l'attention de Ironpat, célèbre O.P. bien connu de nos services:

Félicitations. Je vois avec un certain plaisir que vous avez retenu le distinguo, qu'à l'aide du dictionnaire LAROUSSE, j'avais pris la peine de préciser quant aux définitions d'attaques "ad
hominem" et "ad personam ". Quel dommage que notre ami SEBDUL du blog Acacia n'ait eu la même précaution.
Je devine fort bien et pourquoi vous aimeriez bien que ce nous écrivons soient des attaques "ad personam ".
Seulement entre le désir de voir qualifier par un juge ce que vous lisez sur les blogs comme relevant de la catégorie "ad personam " et la réalisation de ce désir il y a une marge: l'appréciation
du dit juge. Autrement dit: faut arrêter de prendre ses désirs pour des réalités !! (c'est plus clair comme ça????)
Et quand bien même vous y arriveriez, cela changerait-il quoi que ce soit sur ce qui pose RÉELLEMENT problème???
Ceci m'amène à une triste constatation (une de plus) que je me permets de vous faire partager dans l'espoir qu'elle alimente votre réflexion. Voici: Si vous aviez consacré toute l'énergie dépensée
à savoir qui se cachent derrière les pseudos de ce blog à définir les causes profondes de cette crise historique, ( du jamais vu dans aucune obédience, excusez du peu) nous n'en serions
certainement pas là mais peut être en train de réfléchir, ensemble, à comment en sortir. Qu'en pensez vous ???
Mais au lieu de cela la SEULE et UNIQUE chose qui vous intéresse c'est de mettre un nom sur les blogueurs. Et pourquoi je vous prie ??: pour leur amener devant un tribunal profane. Toutes les infos
qui nous sont remontées, parfois même par des O.P., le confirment. Vous êtes persuadés que si "La Truelle", "Raminagrobis06", "Le Pittbull" "Tsimsum", etc, etc (je ne peux tous les citer) sont
démasqués LE problème est réglé. Le croyez vous sincèrement ???
D'autres sont prêts à prendre le relais. Soyez en assurés car notre combat est différent. Nous nous battons pour des idées et notamment celle d'une F.M. dépouillée des métaux qui l'ont polluée.

Pace e Salute


César du bar de la marine 07/05/2011 09:14



Tu vois Le Truelle, ils sont beaucoup moins nombreux que nous, et même s'ils supprimaient tous les affreux, ils n'arriveraient jamais à nous
museler.


 


Oui, nous nous battons pour l'idée d'une franc-maçonneire initiatique avec toutes les vertus qu'elle implique. Tout le reste n'est que de l'apparat dont
nous n'avons que faire.



Tsimsum 06/05/2011 21:48


Petite introspection face à l’exécrable.

On tresse des couronnes à la vertu, on forge des chaînes pour le vice (ancienne version, on creuse des cachots). L'idée du Rituel est bien là.
Même franc-Maçon, un Homme reste un Homme. Il lui faut seulement apprendre à se connaître lui-même pour pouvoir maîtriser ses passions et enfermer sous la plus stricte surveillance ses vices. Le
rituel n'est pas ingénu. Les vices seront toujours là, ils font partie de nous, côté obscur de notre être qui paradoxalement nous aide à mieux nous construire.

Ces chaînes que nous forgeons patiemment, représentent un travail de longue haleine. Or voici que depuis 16 mois, un Rigoletto vient secouer ces chaînes. Et le plus paisible des FF, si il n'y prend
garde devient le plus agressif face à l'odieuse intrusion du farfadet.
Ce qu'il y a d'odieux dans ce personnage, c'est qu'il s'érige en homme vertueux et respectable alors qu'il est le plus vil et le plus abject des personnages, qu'il viole les fondements de notre
éthique et de notre morale et qu'en plus ce comportement met à l'épreuve ces chaînes qui telles des portes adamantines retiennent ces pulsions agressives, voire meurtrières, que pourtant nous
avions rejeté depuis longtemps.

Je pense que cet esprit machiavélique sait très bien tout ce que je viens à l'instant de décrire. Ce qu'il cherche dans sa provocation permanente, ce sont justement les coups, les coups
physiques... Une agression, une seule, un poing bien placé dans ce qui lui sert de visage, et hop, tout bascule. il devient victime. De victime à martyr il n'y a qu'un pas et là on accède à une
stature d'intouchable.

Alors mes BB AA FF, même si c'est sûr nous avons tous envie de lui inscrire physiquement notre mépris, sachons nous retenir. Pire... Soyons indifférents, ne le considérons plus lui et ses tristes
guignols, petits pantins pathétiques en soif d'honneur. nous valons tous mieux que cela. Nous lui sommes par ô combien supérieurs.
Et pur nous mettre du baume au coeur, soyons sûr que tôt ou tard il sera poursuivi par la justice, maçonnique ou correctionnelle.
Ne démissionnons pas. La majorité des loges rejette en bloc ces infâmes.
Plus ils perdent leur sang-froid dans de dérisoires pitreries tel un serment prêté dans un bureau à un démissionnaire sans pouvoir, plus notre foi maçonnique, notre éthique et notre Morale en
sortent grandies et renforcées... plus les chaînes se forgent dans un alliage inoxydable !

Courage mes BB AA FF, nous parviendrons à redresser notre GLNF, nous chasserons ces profanes.


César du bar de la marine 07/05/2011 01:17



Merci pour ce commentaire sincère et argumenté que nous partageons



le pittbull 06/05/2011 20:47


Mon Cher Cesar et vous tous mes biens aimés Frères...et aux dix neuf guignols qui ont signé le torchon du 4 mai 2011

Avez vous noté que dans le torchon de ces messieurs du troisième, qu'ils se mettent à la disposition de tous ceux qui veulent bien les rencontrer ????

L'indignité n'a donc aucune limite. Vous étiez des respectables FF, voire des Très respectables... vous n'êtes pas des francs-maçons.

J'espère que votre main restera tendue dans le vide, et que vous disparaîterez du paysage maçonnique mondial.
Construisez votre obédience, et soyez en le grand maître, mais laissez la GLNF tranquille. Allez vous commettre avec les individus de votre espèce ailleurs que dans nos temples sacrés.

Continuez vos cérémonies dans vos bureaux ailleurs que dans la maison des Francs-Maçons.

Votre place est aujourd'hui devant un tribunal maçonnique pour répondre de toutes vos trahisons.

J'espère que les FF de la révolte n'auront aucune compassion pour vous et toute votre clique.

Vous avez accepté en toute illégalité et en parfaite connaissance de cause, volontairement et avec célérité, accepté des charges confiés par une autorité illégitime, et vous devrez en répondre, pas
seulement devant vos FF, mais aussi devant le GADLU, que vous piétinez avec votre ambition,et vos manoeuvres.

A titre personnel je prie pour le salut de votre âme, mais sachez le bien je ne vous reconnais plus comme FF, et j'espère bien ne jamais avoir à vous croiser.

Veuillez agréer, Messieurs, l'expression de mon plus profond mépris, et l'assurance de ma plus profonde indifférence à votre pseudo autorité illégitime.

LE PITTBULL


César du bar de la marine 07/05/2011 01:12



Accepter ainsi de participer à cette mascarade, s'appelle: ETRE COMPLICES.



raminagrobis06 06/05/2011 19:45


Mon bon César rassure toi
Nous sommes beaucoup à s’être laissé éblouir par tant de splendeur.
Magie des mots, magnificence des parades.
Il y avait quelque chose de magique et d'envoutant.
Reconnaissons-le.
Cela me faisait chaud au cœur de voir tous ces pays en voie de développement accéder enfin après des siècles d'asservissement, à la liberté de penser par eux-mêmes, et pour eux-mêmes.
Ils pouvaient désormais, grâce à notre GLNF bien aimée, (mère de toutes les filles d'Afrique de l'Ouest), être les géniteurs d’hommes nouveaux ; d’hommes libres dans un monde libre.
J'ai œuvré comme tant d'autres pour que le monde tourne chaque jour, un peu moins carré que la veille.

Oui je te l'assure j'étais fier d'être français, fier d'être maçon de surcroit. Je me sentais frère de tous ces hommes de bien, venus de si loin.

Mais un jour est venu ou je fus profondément choqué par des images.
Par celles d’une émission de la 6 qui terminait son reportage par la grande parade de la GLNF donnée à l'Arche de la Défense.
Brusquement sur cette musique de Vangelis, voulue par le guide (c'est cette musique et aussi le Boléro de Ravel qui lui conviennent) j'ai eu un horrible flash.

L’espace d’un instant, j’ai vu, ou cru voir défiler la Waffen SS devant son guide * dans le stade de Munich au plus fort des heures noires du milieu du XXème siècle.

Les larmes montant aux yeux, je fus envahi par la peur. Une ombre glacée recouvrait mes épaules.
J’avais mille ans.
Il a fallu lentement ouvrir alors les yeux.
Il a fallu aussi et surtout, REFUSER l’INACCEPTABLE.
Que le monde est dur pour celui qui l’aime sincèrement d’amour.
Mais aujourd’hui je me sens libre.
Libre de penser. Libre d’aimer.
Il est indispensable que tous ces faux frères partent, et au plus tôt.
Ils ne comprendront jamais.
Quant à ces hommes qui essayent encore diriger nos actes et nos pensées, ceux-là, je ne leur souhaite qu’une chose.
Qu’ils payent le mal qu’ils ont fait aux Frères.
NB *- Guide en allemand se dit Führer. (c’est de l’histoire pas de la diffamation).


César du bar de la marine 07/05/2011 01:07



Oui, beacoup se sont laissés envouter par ces scènes collectives de parades, et pas seulement celles organisées depuis les années par Stifani, mais déjà
avant lui.


Ce que tu as ressenti un soir en regardant une retransmission, tu n'es pas le seul à l'avoir ressenti. Moi aussi j'ai vécu exactement le même choc, dans
les mêmes termes, un jour en participant à une très belle parade ici en PACA, ce fut un déclic !