ULRF – MONTPELLIER FAIT LE PLEIN

Publié le par César du bar de la marine

 Mes frères,

 

Le grand amphi de l’hôtel Mercure Centre  (cent places) à Montpellier était complet ce samedi 17 décembre, (heureusement même qu’il avait des chaises supplémentaires au fond) pour accueillir tous les Frères venus afin de mieux connaître l’ULRF.

2011 12 17 Photo amphi réunion ULRF Montpellier

Contrairement à la ridicule campagne de désinformation propagée par un certain "septi.régulares", voici ce qu' été cette réunion.

 

Après une introduction par Paul André, l’animateur Bruno donna la parole :

·        à Vincent, représentant de la Maison des Maçons de Rite Français, qui est un des sous ensembles de l’ULRF ;

·        à Léopold, le  VM d’une loge travaillant au RER, et par ailleurs membre du Conseil d’Administration provisoire de l’ULRF

·        à Philippe, du REAA,  lui aussi membre du CA provisoire, et par ailleurs rédacteur de la Revue de Presse, et connaissant donc bien tous les blogs Myosotis.

Les questions fusèrent de toutes parts, et trouver des sujets qui n’auraient pas été abordés, ne saute pas aux yeux ! (Voir la note de synthèse).

Parmi les sujets plus fortement abordés : la forte probabilité pour la GLNF de perdre sa reconnaissance et sa régularité, à courte échéance, et l’urgence pour les Frères mais surtout pour les Loges de se positionner, et de rejoindre l’ULRF sans plus attendre.

Ceci constitue probablement le point qui a donné lieu au plus grand nombre de débats entre les Frères.  Mais aussi à la prise de conscience générale, que les échéances étaient très courtes et ne laissaient absolument pas le temps, « d’attendre pour voir »  D’où la nécessité pour les Loges et pour les Frères à titre individuels d’adhérer au plus citre;

Fraternellement

César.

P.S.

Voir lien vers une synthèse de la présentation 

 

 

 

Commenter cet article

david BERTRAND 19/12/2011 15:37

Mon Cher César, Mes BBAAFF
Pensez-vous vraiment qu'une AG aura lieu un jour ?
Manifestement celà n'arrangerait ni FS,ni l'Elysée. Quant à la Justice, nous savons tous qu'elle est "aux ordres" ! Il y a trop de choses à cacher!
A moins, peut-être,mais ce n'est même pas sûr, d'une nouvelle majorité au gouvernement qui aurait la volonté de mettre fin à France-Afrique!
Et si nos problèmes dataient de 1717, avec ce concept d'Obédience, totalement contraire à l'esprit initial de la FM dont le seul Centre est "la Loge" ?
Bises

César du bar de la marine 19/12/2011 19:59



Nous sommes d'accord avec toi pour dire que le seul centre est la Loge. Pour le reste nous ne le dirions pas ainsi.



Le Barbet 19/12/2011 15:26

Le courant Administratif conservateur et rétrograde de la GLNF s’est trop développe. Les faux intellectuels et acteurs sociaux de tout poils, largement intéressés par la franc-maçonnerie comme
valise diplomatique et comme dans le passé organisent et privilégient d’autres organisations qui n’ont plus rien à voir ni de prés ni de loin à la véritable pratique de la maçonnerie.
Pour ma part je pense qu c’est le dernier chant du cygne qui a lieu, avant la perte totale de la régularité. Il va falloir préparé les pelles et les pioches ainsi que la louve et mettre un foulard
sur le nez, car tout est cramoisi ?

Pourquoi le Temple encore une fois a été détruit ? Et en somme nous venue la ?

Trop de modification de nos rituels, en y introduisant le mensonge si nécessaire.
En utilisant avec abondance des thermes qui non rien de maçonnique comme ex (Nous sommes un ordre) comment peut ont ce proclamer d’un Ordre et être un Maçons libre, dans une loge libre. Aussi le
Temple ? Faire croire aux néophytes que en loge bleue que nous pouvons rentré dans un temple, alors que nous devons le construire et quand bien même il le saurait, somme nous des prêtes,ext ext,
Loges et atelier serait plus exat. Les sages savent que dans une eau trop pure, aucun poisson ne nage, mais dans une eau trop toxique, tous les poissons en meurent, cela veut dire qu’un vrai Maître
maçon ne doit jamais quitter la voie du milieu.

Les siècles passer ont vue la création d’une multitude de rite et la modification de l’essence même du fondement qui fait que nous soyons des francs maçons uniquement pour flatter les ego des un et
des autres et c’est comme celas que nos prédécesseurs ont perdus la régularité. La légende dit que Salomon aurait tout perdus à cause secret de la fabrication de l’Or.

César du bar de la marine 20/12/2011 07:11



Là je crois que tu mélange un peu tout et les Habitués du Bar de la Marine ne peuvent te suivre !



La Truelle 19/12/2011 13:11

Mon Bon Ami,
Comment ne pas se réjouir du succès de cette réunion de l'ULRF à Montpellier.
J'espère qu'il en sera de même le Samedi 7 janvier 2011 de 9 h 30 à 12 h au 73 av. Jean Behra à Nice. En effet les représentants locaux de l'ULRF organisent une réunion d'information en territoire
stifanojacquetien. Ce n'est pas rien, tant la désinformation et la chape de plomb imposée par les dirigeants provinciaux se font cruellement sentir en dans les alpes maritimes.

En pensant à ce prochain rendez vous j'attends avec une appréhension certaine les "voeux" que "L'AUTRE" ne va pas manquer de nous adresser pour cette fin d'année. "IL" nous aime tant...
Je les imagine déjà, remplis de vraies fausses promesses, vides de toute sincérité, dégoulinants de contre vérité, de mensonges. Un peu (beaucoup) à son image quoi !
Alors Mr. Ephesse 1°, s'il vous plait, dispensez vous en. Gardez les pour vos serviles serviteurs. Nous, nous formulons pour NOTRE maison et NOS vrais FF. des vœux desquels vous êtes
irrémédiablement exclu.
Pace e Salute.

PS: les FF. corses te saluent bien Mon Bon Ami.

César du bar de la marine 19/12/2011 19:55



Ces conventions ULRF  sont importantes. elles auront lieu partout y compris au sein des fiefs quasi personnels du clan FS-DJ...



yunus 19/12/2011 09:00

Nous devons faire face à une gouvernance en apparence unie mais qui bénéficie surtout de l'aide de la Justice, une institution que l'on croyait indépendante mais qui ne l'est pas.
Confrontés à cette arme redoutable, « Big Bertha » des temps modernes, nous devons nous organiser et seule la pression unitaire du plus grand nombre peut nous conduire à la victoire.

L'opposition à cette alliance est composée de divers mouvements dont les buts, à terme, sont parfois aux antipodes les uns des autres si bien que certains mouvements d'opposition sont complètement
discrédités par les autres. Ainsi, si toutes les composantes de l'opposition semblent d'accord pour réclamer le départ de François Stifani, comment pourraient travailler à la réorganisation de la
G.L.N.F. les représentants de Uni2R avec ceux de GLNF des Loges Souveraines? Comment les frères souverainistes (sous les bannières des blogs Septimanie et Limousin) peuvent-ils construire un avenir
commun avec celui qui a écrit, puis dit pompeusement et officiellement
(http://sd-2.archive-host.com/membres/up/14456129388132905/JPServel.pdf) : «… Dans un Ordre rigoureusement hiérarchisé comme le nôtre, toutes les prérogatives viennent nécessairement « d’en haut
»…Ainsi, le Grand Maître, ultime trait d’union entre les hommes et Ce qui les dépasse, ultime trait d’union entre les hommes et Dieu, Grand Architecte de l’Univers, est-il à la fois la plus haute
autorité de l’obédience et le plus fidèle serviteur de la Tradition… » ( TRF Jean-Pierre SERVEL, Grand Orateur, (Tenue de Grande Loge – 1er décembre 2007). Tout les sépare !
À notre avis, les frères du mouvement uni2r ainsi que le mouvement des 15 GMP sont beaucoup plus proches de Stifani que des souverainistes et leurs actions apparaissent comme des mouvements
d'amortisseurs propres à assurer la pérennité du système même s’ils affirment qu’il faut en changer de dirigeants actuels.
Le collectif de « ni scission-ni soumission » tout comme le mouvement (éphémère ?) « Les indignés de Pisan », proposent des actions ponctuelles pour faire pression sur Monique Legrand, sans
véritablement développer leur vision lointaine de l'organisation de l'obédience.
Au grand désespoir de nombreux frères qui rêvait de passer à une action plus radicale du type de la manifestation du 3 décembre 2011, l'historique FMR a toujours privilégié la voie judiciaire,
jusqu'à l'enlisement, qu'elle dénonce à présent.
L'union des loges régulières de France, sous la direction d'A. J., s'est constituée pour préserver la régularité de la GLNF. Elle se veut anticipatrice et prête à faire face à un schisme qu'elle
peut même provoquer. De nombreux frères se demandent toutefois quelles sont ses perspectives à long terme, d'autant plus que l'on ne sait pas très bien si Alain juillet fait toujours partie du
mouvement des 15 GMP.
Les « Hauts Grades » restent relativement discrets mais ils ont montré à plusieurs reprises qu'ils étaient déterminés à ne rien lâcher à François Stifani. Eux aussi se préparent au schisme.
Les souverainistes affirment avoir déjà rompu avec la direction actuelle tout en demeurant à l'intérieur de la GLNF par le truchement du rétablissement de la souveraineté de la loge.

Le noyau de la crise reste sous influence extérieure et il s'échauffe plus ou moins à l'arrivée des prises de position des grandes loges amies et des interventions des ex dirigeants et des
dirigeants des grandes loges hexagonales.
Si certains frères ont quitté la G.L.N.F. pour s'inscrire à l'étranger ou dans d'autres grandes loges françaises, la plupart s'arc-boutent en attendant la liquidation de la crise.
Beaucoup de frères restent dans l’indécision et recherchent une cohérence.
Nombreux sont ceux qui pensent que c’est une guerre des chefs et qu’après rien ne changera. D’autres veulent compter les forces en présence avant de s’engager.
De très nombreuses loges protègent leur trésor en créant des associations 1901 permettant de recevoir les parts de cotisations réservées à la loge et au temple si elles en sont les propriétaires.
On peut y voir une réelle défiance à l’égard de la situation actuelle de l’obédience.
Le clan Stifani joue le pourrissement. Il dispose d'un trésor de guerre très important, de 44 millions d'euros, paraît-il, qui est toujours alimenté par les cotisations de ses supporters mais aussi
par celles des loges dissidentes qui acceptent d’encore initier. En effet, toute nouvelle initiation alimente le trésor de guerre de la G.L.N.F.qui peut ponctionner la totalité des sommes versées
sur le compte G.LN.F. de la loge, sans discernement de la part qui revient à la loge, à la province ou au national.

Comment ça va se finir ?

1. François Stifani reste, déclaré légitime par la justice. Il pourra faire ce qu'il voudra, même si persistent des petits mouvements d'opposition interne qu'il pourra facilement étouffer dans
l'œuf.. Il pourra même devenir grand maître à vie.
Un très grand nombre de frères quitteront la GLNF à sa plus grande satisfaction puisque c'est sa stratégie.
Il héritera d'un large portefeuille immobilier. S'il ne peut pas faire face aux emprunts résiduels, il pourra vendre tout cela et gérer, avec ses amis une petite fortune constituée au fil des
années grâce aux cotisations surévaluées. Devant la perspective du hold-up parfait, nous ne saurions trop encourager nos frères à résister définitivement à toute demande de cotisations lancées par
Monique Legrand ou par tout autre car leur participation financière se fera, pour eux, à perte et ne sera jamais récupérée.
Que va-t-il se passer alors dans les Orients où les frères sont propriétaires du temple ? Les dissidents vont-ils se réunir dans le même lieu que les zélateurs de Stifani ? Comment vont être
organisés les temps de présence et la gestion du temple ?

2. La meilleure hypothèse pour tous, serait que François Stifani démissionne. Mais, pour autant, la G.L.N.F. va être secouée par la guerre de succession… À présent, avec ou sans François Stifani,
c'est la même chose donc autant faire comme s'il n'était plus là.

3. Monique Legrand inscrive à l'ordre du jour les deux résolutions contenues dans la supplique que lui a adressée le collectif ni scission ni soumission mais on peut en douter
http://boaz-jakin.over-blog.com/article-me-legrand-convoquera-bien-une-age-ago-le-7-janvier-2012-88035546.html

4. La liquidation judiciaire de la G.L.N.F. peut être prononcée auquel cas, que va-t-il advenir de ses actifs ? On n'est pas sorti de l'auberge lors du partage de la dépouille !

Mes frères, il pleut à torrents, les éclairs de la tempête zèbrent la nuit embrumée. Les yunus se plaignent de l'odeur pestilentielle qui règne dans les tranchées… Odeur de gangrène, odeur de la
chair qui quitte les os.
Nous regrettons amèrement que des tendances qui semblent si proches lorsqu'il s'agit d'évoquer la Franc-Maçonnerie Traditionnelle et l'avenir de la G.L.N.F. ne puissent pas s'allier et même se
disqualifient. Nous pensons même que cela est pure folie.
Il est urgent de distinguer d’une part, la stratégie à court terme qui doit conduire au départ de François Stifani et à l'élection de nouveaux gouvernants et, d’autre part, l’avenir à plus long
terme de la G.L.N.F.
L’UDLRF doit donner des gages à « G.L.N.F. des Loges Souveraines » et à tous les frères que leur programme sera bien de rétablir la souveraineté des loges.
Allons, mes frères, l'heure est au rassemblement des forces de FMR, de l'UDLRF, de « ni soumission-ni scission », de tous les indignés et de « G.L.N.F. des Loges Souveraines ».

César du bar de la marine 19/12/2011 11:25



Mon BAF Yunus, César vient de lire ton très très long commentaire sous forme de réquisitoire qui résume et ressemble tout à fait à ce qu'un Frère mal
informé qui se reveille pourrait essayer de comprendre et rédiger... Ce n'est pas ton cas, il le sait, mais pour l'aspect didactique de la chose à l'intention de ces éventuels lecteurs qui
prendraient le train en route il va tout de même y répondre ! 


 


Alain Juillet n'a jamais fait partie du mouvement des 15 ou des 13 qui, il est vrai, ont fait référence à lui pendant un temps, il ne fait
partie d'aucun autre mouvement si ce n'est celui de l'UNION DES LOGES REGULIERES FRANCAISES dont il assure la Présidence maintenant après nous avoir donné son absolue garantie qu'il ne
briguait aucune candidature de grande Maitrise, son seul but étant d'organiser l'indispensable refondation de notre Association GLNF moribonde par la faute de l'entêtement coupable de STIFANI.
Les trois juridictions apportent leur soutien à l'UNION. Je te rappelle que c'est FMR, les Myosotis et donc l'UNION qui ont encouragé la création des petites Associations "Les Amis de..." pour
rendre leur souveraineté et permettre aux Loges de travailler sereinement tout en demeurant membres de la GLNF. Ces Associations ont pour la plupart encaissé soit une provision, soit la totalité
des cotisations dues à la GLNF dans l'attente de leur légitimation par une AG, et ça finira que quand le vote aura été fait, les Asso "Les Amis de..." verseront la cotisation nationale à la
GLNF... mais il y aura en même temps ou très rapidement aprés une AGE dans le but de modifier les statuts. Il n'y a pas longtemps à attendre pour connaître le statut d'Ephesse vis à vis
de la Justice, et nous ne lui laisserons pas l'héritage du patrimoine de la GLNF financé par nos cotisations depuis 25 ans, en cas de scission; quand les Frères sont propriétaires du Temple,
ce ne sera que plus facile pour eux; ne rêve pas, Stifani ne démissionnera pas ;


L'UNION reunit la majrité des opposants et elle est en train de largement dominer l'opposition même si quelques niches d'opposant demeurent, mais sans
aucune chance d'arriver à refonder car trop anécdotiques. 


 


L'UNION est en train de donner des gages de son action par les réunions régionales sur le terrain qui viendront abonder la grande réunion prévue fin
janvier pour être prète à aborder les derniers combats que vont représenter les AG et AGE que va bien être obligée de tenir l'Administrateur.  


L'UNION est en train de peaufiner son projet quant à la forme, puisque le fond est déjà pratiquement adoptée par la majorité des propositions de
refondations rassemblées dans le Livre Blanc de la Refondation.