UN CANDIDAT C'EST QUOI ?

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

Nous reprenons ci-dessous l'article "Un candidat c'est quoi ?" de nos Frères du Myosotis Ligérien qui nous apporte quelques informations sur l'évolution de notre combat, mais nous fait surtout partager leur vision de ce que nous attendons d'un candidat à la Grand Maîtrise. César et les Frères du bar de la marine préparent eux mêmes leur propre article à l'approche du  400.000ème visiteur du Myosotis PACA.

 

En vous en souhaitant bonne lecture,

 

Fraternellement,

César

 

 

Le Blog Brie Champagne publie un article intéressant sur ce qu'il nomme le "Syndrome de Stockholm", et évoque en passant les candidats à la succession qui commencent à se bousculer à quelques semaines d'une possible, sinon probable victoire judiciaire couronnant l'action de FMR et des Myosotis qui ont travaillé ensemble, dans la plus grande union et le respect mutuel.

 

Depuis le début il avait été clairement exprimé que le projet de Refondation devrait être porté, le moment venu par une équipe chargée de mettre en œuvre le fruit de ce travail partagé.

 

A sa tête, il faudrait bien que quelqu'un «s'y colle», comme on dit lorsqu'il faut endosser une lourde charge sans autre contrepartie que celle de servir.

Finir le travail n'est pas assouvir une envie ancienne et profonde de pouvoir, c'est, nous semble-t-il, une forme de sacrifice au service des Frères.

Mais cela suppose des qualités bien particulières, que nous ne rencontrons guère chez ceux qui papillonnent autour du trône doré de l'ex guide, qui s'y accroche encore avec frénésie, ne l'oublions pas.

 

Il se murmure d'ailleurs que le torchon brûlerait désormais entre lui et Me Legrand. Pour notre part, nous inclinons plutôt à penser que, en dépit du travail de fond, des rencontres désormais quasi quotidiennes entre elle et nos avocats, l'administrateur est encore sous l'influence de nos adversaires, puisqu'à ce jour elle n'a toujours pas démenti sa circulaire sur les capitations de manière claire, alors même que la trésorerie de la GLNF peut faire face aux échéances.

 

D'ailleurs, la "saisine de la commission de recours gracieux" (qui a déjà recueillie plusieurs centaines de signatures) est de nature à imposer la clarté et le vérité sur ces points importants. Continuez donc à envoyer vos courriers en ce sens, directement ou via FMR.

 

Pour revenir à celui, qui, entouré d'une équipe opérationnelle devra le cas échéant mettre en œuvre la Refondation, nous voulons juste, afin d'éviter à des candidats de dernière minute de perdre une énergie inutile, leur donner quelques conseils.

 

Quel serait ainsi notre candidat idéal ?

 

Outre, bien sûr le fait qu’il serait là pour défendre l’essentiel de nos demandes de réformes, il devrait être au service des frères, et ne pas se considérer comme l’héritier d’on ne sait trop quelle conception qui confondrait tradition et conservatisme, pour mieux ne rien toucher à des Statuts qui favorisent à l'excès la fonction de grand maître.

 

Il devrait surtout être dépourvu d’ambition personnelle, et par conséquent s’engager à ne pas rester en fonction plus de temps qu’il sera nécessaire à la refonte des Statuts de la maison.

Un an, par exemple, serait parfait. Cela suffit amplement pour modifier les statuts et restructurer l'administration de l'obédience.

 

Il devrait avoir un esprit d’ouverture, et la pratique concrète de cette ouverture, afin de rassembler, plutôt que de diviser, car il faudra bien réunir l'essentiel de ce que Stifani a éparpillé. Cela implique du courage, de la fraternité et de la lucidité...

 

Nous écoutons, nous discutons, nous rencontrons ceux qui se sont déjà déclarés, et ceux qui parlent de le faire…

 

Nous avons beaucoup d’espoir qu’après la probable victoire devant la Cour d’Appel, et malgré les probables simagrées et tentatives de la dernière chance que ne manquera pas de mettre en œuvre un guide affolé d’avoir à ouvrir ses placards, un tel homme se fera jour parmi les Frères, et pour eux.



Et nous ne lui demanderons pas d’être parfait, juste d’être honnête, discret et courageux, afin d'éviter les compromissions au prétexte de faire des compromis.

 

C'est à ces conditions que nous pourrons lui apporter notre soutien.

 

Tamino

Commenter cet article

Jean 31/03/2011 12:21


Un homme providentiel réunissant en lui seul toutes les qualités requises pour assumer "la suite" peut se révéler et ce serait tant mieux parce que de la malchance, on en a eu plus que de raison.
Mais ne rêvons pas trop quand-même,, la refondation de l'obédience est du "gros-oeuvre", pas du replâtrage et celà me semble plutôt aller vers la désignation d'un comité intérimaire, appelons-le
comme on voudra, qui devra faire le travail pour remettre la maison sur des rails solides avant que de se retirer, ce travail accompli, pour que la GLNF puisse alors, comme n'importe quelle
association, élire ce que chez nous nous appelons un GM. Celà ne se fera pas en un jour ni même en un mois mais nous serons alors sorti du chaos. En parlant d'autre chose, à Lutèce, ils n'envoient
pas le petit télégraphiste pour dire à ces messieurs leur fait. Ils sont sévèrement "burnés" comme disait l'autre. Tant mieux!


César du bar de la marine 31/03/2011 15:44



C'est tout à fait ce qui se profile... Patience et l'on va en savoir plus dans quelques jours.



SISSOU 31/03/2011 12:21


Mes biens Chers Frères, peu de choses ces derniers temps sur vos blogs, et cela se comprend, je suis ravi de voir que l’on s’intéresse aux potentialités de candidats éventuels, et là je suis
inquiet, inquiet de voir se profiler une certaine guerre du pouvoir, avec des avis très partagés, avec des clans qui se forment, pour et contre, avec des FF qui sont déjà en campagne électorale,
qui font leur tour de France, avec une « foultitude » d’idées, de prises de position, se contredisant les unes et les autres, un paysage bien complexe que vous destinez à celui qui devra
représenter notre GLNF.
Le mouton à cinq pattes n’existe pas, n’oubliez pas que le futur GM par intérim est quand même le représentant de 40 000FF, et que gérer une association aussi importante implique un certain nombre
de qualités basiques.
- Le charisme est le plus important car il cumule le contact, l’écoute, l’échange, l’analyse, l’action, l’amour.
- La rigueur impose le respect, la prise de décisions, l’organisation.
- L’esprit d’équipe, l’important étant de s’entourer de FF compétents chacun dans leur domaine. Seul une structure solide et reconnue des FF peut permettre au GM de diriger et de faire évoluer
notre GLNF.
- L’esprit maçonnique sans oublier le pardon (n’oublions pas notre entrée dans la chaîne d’union) et respecter que des FF ont pu et peuvent avoir des opinions différentes si celles-ci sont bien
entendu constructives pour notre GLNF. Un esprit de rassembleur.

Par intérim, parce que son rôle en plus de remettre en ordre notre GLNF, il devra préparer la nomination, l’organisation et l’installation du futur GM d’ici 1 an à un an et demi (décembre 2012)
selon les procédures qui auront été mises en place.
La complexité est de trouver effectivement ce F, qui soit quand même connu de beaucoup, qui n’aspire pas à une ascension personnelle, mais un seul but de gérer et remettre en ordre de
fonctionnement notre GLNF, préparer le terrain pour le futur GM ne sera pas chose aisé compte tenu des complications juridiques et il aura besoin de tout votre soutien et reconnaissance.
Regardez autour de vous, ce F existe, à vous de le convaincre de se dévoiler.

Un deuxième point concerne les cotisations, je pense qu’il faut en finir avec les messages de non paiement. Il est clair que pratiquement toutes les cotisations des FF ont déjà été encaissées par
Pisan. Dans la majorité des Loges, la trésorerie était excédentaire, souvent de quoi payer sans problème une année de cotisation voire deux, pour certaines ½ année. Les prélèvements automatiques
(sans informer les trésoriers) ont eu lieu par les provinces en novembre et décembre, puis en janvier et février (un nombre de FF ayant malgré tout effectués leur règlement). Certaines provinces (à
ma connaissance 7) avaient bloqué cet argent.
Aujourd’hui toutes les provinces ont réglé Pisan, donc où est passé cette somme de près de 6000 KE de 2010.2011 déjà encaissée par Pisan, et quid de nos vignettes ?

Pour en terminer, bravo au fabuleux travail des Myosotis et à FMR, Mais quel avenir dans les semaines qui viennent, il va bien falloir à un moment arrêter ces communications profanes et les
remplacer par des informations propre à nos FF uniquement.
Très fraternellement
RF SISSOU


nomo 31/03/2011 11:40


Pour Glomaud
Tu dis "toutes les autres candidatures sont fantaisistes"
Mais lesquels ? la mienne ?!! (non c'est une boutade)
Le système futur devra être très ouvert et transparent ...
avec des "primaires" ? !!!


César du bar de la marine 31/03/2011 12:37



Partir du principe qu'UNE seule candidature pourrait être sérieuse parmi la quarantaine de millier de FF de la GLNF, nous semble un A PRIORI quelque peu
RESTRICTIF !!!!


ET puis encore une fois, QUELQUE SOIT L'INDIVIDU au vu de quelS engagementS précis par rapport aux propositions présentées aux ASSISES, et avec quelle
équipe



patrick callonico 30/03/2011 22:13


La leçon n'a -t-elle pas servi, avez vous vraiment encore besoin d'un "grand maitre"?


César du bar de la marine 30/03/2011 23:44



C'EST UNE BONNE QUESTION ! EN TOUT CAS IL Y A DES CANDIDATS POUR ËTRE GM !



Le Batchimale 30/03/2011 21:33


César, Mes FF,
Compte-tenu du chaos ambiant,la glnf a surtout besoin de dégager très rapidement fs et consort.Or,ils sont toujours là plus malfaisants que jamais.fs pense tenir jusqu'en décembre 2012,donc soyons
unis et ne mettons pas la charrue avant les boeufs.
Pour ce qui concerne la Refondation,il n'y aura pas d'homme providentiel pour la bonne raison que ce dernier n'existe pas.(Sinon ça se saurait)
Il nous faudra un Frère sage et modeste,capable de s'entourer d'une équipe formée de FF désintéressés et compétents ayant le souci de servir et non de se servir.Qu'il s'appelle Jean,Pierre ou Paul
peu importe....Les rapports fournis par les loges,synthétisés par les provinces en Mai dernier ainsi que le Livre Blanc devraient servir de base de réflexion à tous ceux qui en toute bonne foi
auront envie de s'engager dans la nécessaire refondation de l'obédience à titre intérimaire bien entendu.
Fraternellement


César du bar de la marine 30/03/2011 22:12



100% D'ACCORD AVEC TOI