Un communiqué commun n° 2 - très ferme

Publié le par César du bar de la marine

 

 

 

Faisant suite au jugement du TGI de Paris et à la prise de position de François Stifani, les hautes autorités des juridictions du RER, du RF et du REAA diffusent un second communiqué solennel.

 

Il s'agit d'une déclaration, immédiatement compréhensible par tous,  qui se veut apaisante sur la forme, mais qui exprime aussi une très grande fermeté sur le fond, notamment : 

 

  • Les Juridictions  "rappellent à tous les acteurs de cette décision de justice exécutoire, ainsi qu'à tous les Frères que les Francs-Maçons ont pris par serment l’engagement de se conduire en toutes circonstances en hommes d’honneur, loyaux et discrets, dignes en tous points, et attirent leur attention sur la gravité de la responsabilité qui leur échoit pour l’avenir de la Grande Loge Nationale Française".

Ce faisant ceci constitue aussi un appel à chacun à prendre acte de la décision de la future AG et à savoir se retirer dans la dignité le moment venu. 



  • Les Juridictions "prennent acte de la décision du Grand Maître de soumettre à la décision de l'Assemblée Générale, composée des membres de droit et délégués de la Grande Loge Nationale Française, la « possible révocation » de son mandat de Grand Maître, Président de l'association, ces deux fonctions étant, tant dans l'esprit que dans la lettre des règles régissant la Grande Loge Nationale Française, indissociables".

Ce faisant elles soulignent le caractère indissociable de la fonction GM-Président et coupent court au débat et à la tentation de prétendre que cette fonction pourait être dissociée en fonction du résultat de la prochaine AG.

 

Enfin elles signalent "qu'à l’issue de l'AG, les Ordres Initiatiques Réguliers pour la France se réuniront,dans le cadre du groupe de réflexion qu’ils ont formé, pour apporter toute contribution et proposition utile afin de permettre le maintien de la voie traditionnelle initiatique dans toute sa pureté, et le respect des valeurs de chacun des Rites".



Ce faisant, elles soulignent à nouveau leur indépendance vis-à-vis de la GLNF et de son GM.



Décidemment, dans tous les cas de figure, il y aura un Avant et un Après la crise.

 

Commenter cet article

MASSILIA 11/12/2010 12:14


Le premier communiqué était "ferme"
le second est maintenant "très ferme"
Un troisième, compte tenu de l'évolution de la situation, semble nécessaire ...
Sera-t-il "très très ferme" ?
Paraitra-t-il juste avant un nouveau, un 4ème, qui lui, sera "très très très ferme" ???
"ils" feraient mieux, une bonne fois pour toute, de lâcher cette bande d'usurpateurs !
ça, ce serait "très très très BIEN" !!!!
Combien de temps encore vont-"ils" accepter l'assassinat programmé des Traditions qu'ils prétendent incarner ???


Maldetronche 10/12/2010 13:38


Mes Bien aimés Frères,
Par pitié, cessons de tirer sur l'ambulance!!!
Notre engagement de maçons nous dicte une conduite digne et tolérante.
Continuer de tirer ainsi sur notre GM vénéré et adoré revient de fait à bombarder uen ambulance de la croix-rouge transportant un homme à l'agonie, chose non louable vous en conviendrez.

J'ai dit.

P.S: Boum! oups... j'ai failli...


César du bar de la marine 10/12/2010 14:16



Nous serions surpris que cet "agonisant" ainsi que tu le décris, ne dissimule pas encore quelques mines sur le chemin de la renovation de la GLNF, et qu'il ne fasse pas appel à des mercenaires
pour noyauter autant que faire se peut la prochaine AG.



joaben 10/12/2010 11:35


Si bien sûr on peut regretter d'avoir dû attendre si longtemps avant qu'ils se décident, ne boudons pas notre plaisir.

Chacun à la GLNF et en particulier les officiers actifs est face à un choix grave :

- continuer à soutenir Stifani, condamné maintenant clairement par la justice pour avoir commis des actes illégaux, ceci en opposition avec nos obligations de FM.

- se détacher de ce pouvoir et rejoindre la légalité et la régularité maçonnique.

Pour chaque frere, payer des cotisations, participer à des manifestations de ce pouvoir commettant des actes illégaux c'est se placer dans le premier cas.

Pour les officiers actifs, rester en serment d'allégeance c'est se compromettre dans ces forfaits !

Nous savons qu'il y a maintenant la voie par les hauts dignitaires des juridictions.


oliier 10/12/2010 10:11


Enfin, merci au GADLU...j'en pleure de joie!!!!!!!!!!!!!!!la lumière augmente.... et va bientôt illuminet oute notre chère GLNF.Mon Dieu, que je suis heureux aujourd'hui!!!!!


GANDALF 10/12/2010 09:54


Les Arapèdes ou Patelles (genre Patella)ou dites Berniques sont des gastéropodes de quelques centimètres qui broutent la couche algale recouvrant les rochers.Elles retournent toujours vers leur
lieu de départ, où leur coquille a usé une rainure circulaire dans la roche. Lorsqu'elles se fixent au rocher à l'aide de leur pied musclé, la coquille s'encastre dans cette rainure, ce qui leur
évitera de se dessécher.Par ailleurs, aucune vague n'arrivera à les déloger!