Verrouillage: des Révélations explosives

Publié le par César du bar de la marine

 IL y a deux jours notre blog publiait l’article «  verouillage et campagne electorale du guide ». nous y ecrivions en parlant de Mr Stifani :

«…D’un coté, il verrouille tout.   Il verrouille l’Assemblée, il invente même un OJNI, Objet Juridique Non Identifié : l’AG éparpillée, (alors que le principe même d’une AG est de rassembler TOUS les membres en un LIEU UNIQUE afin de pouvoir DEBATTRE TOUS ENSEMBLE)…

Ce soir c'est  une confirmation quasi officielle qui apparaît. En effet le blog la Lumière  Franc-maçon vient de publier des révélations explosives. Nous reproduisons ci-dessous l’article en question :

 

Bodson : « il faut absolument verouiller le vote de la prochaine ag »

 

le 1 octobre 2010 19H11 | par

François Koch

« L’homme de grande taille et aux cheveux longs que j’ai rencontré aujourd’hui dans un bar du quartier Saint-Germain est élégant. Enarque de 48 ans, Nicolas Bodson exerce la profession d’avocat dans le XVIe arrondissement de Paris après avoir été conseiller d’Etat. J’ai déjà cité son nom, il y a peu, car il est l’un des trois membres de la Commission de recours gracieux de la Grande Loge nationale française depuis 2008. C’est aussi le frère qui a suggéré au grand maître de l’époque, Jean-Charles Foellner, de créer la Fondation GLNF, reconnue d’utilité publique en 2003. Au Conseil d’administration de la Fondation, il en est le secrétaire. Il donne aussi des conseils juridiques au grand maître actuel François Stifani.

Depuis quelques jours, circule sur Internet un échange de mails entre Nicolas Bodson et François Stifani entre les 9 et 15 avril 2010, et qui intéresse manifestement des frères dans le cadre de la préparation des AG pluri-localisées du 16 octobre. Le 15 avril, Bodson indique à Stifani : « Il faut absolument verrouiller le vote à la prochaine AG de juin 2010 » [NB : depuis, l'AG de juin a été repoussée au 16 octobre]. Et d’ajouter qu’ »il apparaît que les tenants du NON restent majoritaires« . Dès lors, Bodson insiste : « Afin de conjurer un tel vote négatif, il faut systématiser cette démarche de noyautage de chaque loge, avec le relais des Provinces et assurer un suivi« . Le 13 avril, Bodson faisait à Stifani cette recommandation : « Il faudra faire attention à la prochaine AG, qu’une majorité de FF [frères] ne demande pas la révocation du président [François Stifani] » . Enfin, le 9 avril, Bodson affirme que les statuts de la GLNF paraissent permettre une organisation de l’AG par province « à la condition de l’existence d’une liaison instantanée des différentes instances de vote, par exemple par visio conférence. »

Après avoir vu ces mails, que j’ai reçus, Nicolas Bodson a souhaité s’en tenir à un seul commentaire : « Il s’agit d’une violation du secret des correspondances. » D’après mes informations, cet échange de mails aurait été transféré à de nombreux frères, de très respectables frères de Pisan et des grands maîtres provinciaux. Il s’agit d’informations qui, certes, n’avaient sûrement pas vocation à être publiées (comme beaucoup d’informations reproduites dans un organe de presse), mais elles mettent en lumière l’ambiance et l’enjeu, pour un proche du grand maître, avant la tenue d’une nouvelle AG, après celle du 25 mars où les opposants ont été majoritaires ».

N.B. Voir le blog en question qui fournit copie d’un document. http://www.le-myosotis-ligerien.com/ext/http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/

 

 

Commenter cet article

nicolas dupond 04/10/2010 09:59


Mes TCF,

Il faut être réaliste.

Celui qui réussit actuellement dans notre monde profane chaotique est celui qui n'a aucune morale. Cela a toujours été le cas (il ne faut pas être naïf) mais c'est de pis en pis.

Prendre ces profils en maçonnerie entraine à plus ou moins long terme les conséquences que vous rencontrez avec le Grand Stif.

Et par contre, nous refusons l'entrée de profanes modestes qui ont de vrais qualités humaines sous prétexte qu'ils n'auront pas le niveau intellectuel (sic!!!)

Je peux d'autant plus me permettre cette réflexion vu que mon obédience n'est pas la GLNF et que je ne rajouterais pas ainsi au conflit en cours.


César du bar de la marine 04/10/2010 12:24



Mon BAF,


 


hélas, on retrouve aussi ceux-là, parfois, dans les Loges, et pas seulement à la GLNF.



Joaben 04/10/2010 09:23


Le problème qui là est un probleme FMR, est de se contenter d'"espérer", "être vigilants" ...

Le même reflexe que cite Cesar sur le presentéisme vaut pour les SGC. Dans la mesure où nous n'exigeons pas une vérification conjointe des listes d'emargement, Stif fera ce qu'il veut et gageons
qu'il n'aura aucun scrupule.De plus, les membres de droit peuvent donner pouvoir à qui ils veulent, sans contrôle. Tu peux être sûr que les OP se chargeront de se substituer aux absents.

Notre devoir est de nous prendre en main contrôler, exiger, surveiller, compter, signaler.

J'ai proposé à FMR une solution technique de contrôle instantané des votes, totalement gratuite, sans succès. Je crains fort que nous nous engagions dans un processus où nous avons laissé faire
Stif pour le critiquer sur blog.

C'est vrai que c'est un refrain chez moi de tancer cette passivité FMR sur cette question de contrôle. Dans le but de réveiller .. C'est simple : 3 FMR décidés par lieu de vote, des consignes
précises nationales, annoncées d'avance, ca suffit. Il n'y a aucun lieu de les dissimuler. Si l'effet dissuassif de fraudes agit, c'est bien.


César du bar de la marine 04/10/2010 12:22



Mon BAF,


 


il n'est pas trop tard pour organiser un contrôle du vote à intervenir.



Joaben 03/10/2010 19:02


cesar.
en effet entre un calcul optimiste et un calcul pessimiste la marge est de 18 %.

Je critiquerai ton calcul sur le fait des 150 SGC qui voteraient NON ... J'y vois un optimisme démenti par les derniers faits. A la dernière consultation de septembre ils ont voté OUI à
l'unanimité. Et les opposants risquent fort de se contenter de s'abstenir ce qui sera pris comme un vote OUI, comme le 25 mars.

d'autre part, il ne faut pas oublier les chicaneries deja en cours sur les loges, suspension du VM, papiers de delegation non conformes, etc.

Tu oublies les Paris-Pisan incontrôlables qui n'ont même pas de GMP.

Donc en effet, même avec ton pari optimiste on voit qu'il ne suffit pas d'être majoritaires dans les loges.


César du bar de la marine 04/10/2010 08:42



Mon BAF,


 


la réalité est certainement entre les deux... S'agissant du récent vote du SGC à l'unanimité, combien étaient présents ? On ne le sait pas véritablement. 150 ? 200 ? 250
?


Dans tous les cas, je crois que ceux qui n'y étaient pas ne se déplaceront pas plus pour voter le 16 octobre, et ainsi, étant absents, le "Guide"ne devrait pas pouvoir les
comptabiliser avec les présents qui s'abstiendront. Enfin, je l'espère... Mais avec lui, on ne sait jamais....


 



Telo Martius 03/10/2010 13:26


Mes BBAAFF César et Joaben,

Loin de moi l'idée d'avoir voulu initier une quelconque polémique sur des résultats potentiels de l'AG pluri machin chose, je ne voulais vous faire part que de mon interrogation quant aux
manipulations, hélas certainement prévisibles, des votes.

Toutefois, à la lecture de "Actualités", page 5, l'encart grisé en bas à droite nous donne un estimatif du nombre de votants sur lequel les calculs de Pisan ont été basés.

Plusieurs éléments m'ont interpellés :
1 - 400 membres de droit + 3400 délégués, soit. Quid des GGMMP, OOPP ... Ils sont exclus des votes ? Encore des informations manipulées !!!
2 - Chaque membre n'a droit qu'à une seule voix, quelque soit le nombre de fonction qu'il rempli, ce qui est parfaitement juste. Mais qu'en est-il de nos FF qui assument plusieurs postes de VVMM ou
d'officier dans plusieurs RRLL ?
3 - Les comptes, budgets, ... n'ayant pas été approuvés, les cotisations n'ont pu être appelées et donc aucun votant n'est à jour de ses capitations : re Quid !
4 - En application de la maxime du Grand Marionnettiste : "Tout ce qui n'est pas interdit est permis", donc "Je" maintiens cette AG pluri machin chose sans que le moindre contrôle de sa parfaite
régularité ne soit prévu par nous, Révolutionnaires Saboteurs de son Aura Cosmique de Dieu Infaillible et qui touchons à "SES SOUS".
5 - Pas de modification possible de l'Ordre du Jour ! Les questions qui n'y apparaissent pas ne seront donc pas posées !!! C'est un peu fort de café, une AG étant par principe le seul moment dans
une association loi 1901 durant laquelle les membres peuvent s'exprimer. Il est fortement possible que notre Grand Marionnettiste joue à Guy Lux : "Simone, Simone, nous avons été coupés !" lors de
l'expression de la demande de révocation du CA et de son Président.
6 - Force est de constater qu'en "Haut" il commence à y avoir de nombreux postes de disponibles ! Qui va avoir le courage d'en accepter les fonctions ? Un fan des Ors sans qu'il puisse nous
objecter "C'est pour mieux combattre de l'intérieur"...
7 - Au vu des calculs statistiques réalisés, je crois comprendre que c'est une question implicite chez de très nombreux FF : devrons nous le supporter encore longtemps ? Car, comme tu le dis si
bien, c'est ce qui nous importe le plus ! Pouvoir revenir aux 12 Points, à la Régularité, aux Corps Âme et Esprit purs de la FM, aux vrais Rituels fondés sur notre Tradition Initiatique, modifier
les Statuts et les Règlements pour pouvoir interdire toute dérive affairiste de nos dirigeants ... et autres ...

Contrairement aux blogs persiffleurs, nous, nous voulons rester au sein de notre "ODROBEDIENCE" pour la soutenir, l'épauler, la soigner dans cette gabegie lamentable due à une seule équipe de
quelques affairistes imbus de pouvoirs et de besoins de paraître.

La Justice est saisie et le sera encore ... Laissons lui le temps de juger et patientons, elle ne peut nous décevoir.

C'est pourquoi il est nécessaire, quelles que puissent en être les conséquences que nous assumerons car nous sommes Libres, de voter NON à tout afin de faire cesser cette ignominie ridicule et
lamentable.

Remember un certain 14 Juillet 1789 : 40 jours plus tôt, les états généraux se sont réunis à Versailles et les députés ont constaté que les maux du gouvernement appelaient davantage qu'une simple
réforme de l'impôt. Ils ont décidé de remettre à plat les institutions et de définir par écrit, dans une constitution, de nouvelles règles de fonctionnement, selon l'exemple américain.

Mais il est inutile de réécrire l'Histoire ... Nous en connaissons la fin !

Telo Martius


César du bar de la marine 04/10/2010 08:30



Mon BAF,


Sois rassuré, nous n'avons jamais vu dans ton propos la moindre polémique, bien au contraire, nous avons commpris ton inquiétude sur les manipulations possibles du
scrutin.


S'agissant des votants, je te recommande la lecture des articles 1.2et 1.3 du Règlement intérieur.


 


Tu verras que les Officiers Provinciaux n'ont pas le droit de vote en tant que tels, que les Officiers Nationaux ayant le droit de vote en tant que tels ne sont pas si nombreux, et
que ceux qui occupent plusieurs postes de VM ou de 1er S. n'ont qu'un seul et unique droit de vote, quel quesoit le nombre de fonctions assumées.


 


Il faudra donc être très vigilants le 16 octobre, pour que ces règles soient srupuleusement respectées.


 



Bernard DUMIGRON 03/10/2010 07:22


Un homme "verrouillé" n'est plus libre et risque de perdre ses bonnes moeurs.
Bernard DUMIGRON suspendu 16397