FS VA DEVOIR ASSUMER SON REFUS

Publié le par César du bar de la marine

 

Mes Frères,

 

Dans nos réponses aux multiples réactions des Frères à la lettre d’Alain Juillet, nous rappelions à chacun la possibilité,  selon nous très forte, d’une réponse négative de l’EX.

 

En effet cette lettre d'Alain Juillet était un réquisitoire terrible contre FS, et il nous semblait que l’EX risquait fort de trouver insupportable cette perche tendue.

 

En début d’après midi ce jour, il y a eu confirmation  de la réponse de rejet par l’EX de la perche qui lui était tendue.

 

Cela nous semblait d’autant plus probable que le commentaire sur le Myosotis PACA d’un Frère averti des processus psychologiques nous avait déjà alertés.  Il nous avait prévenu  « Pour F.S., abandonner par lui-même le pouvoir, son pouvoir  - le phallus, signifiant du désir -  lui est absolument impossible et il luttera avec toute l’énergie du désespoir contre la castration réelle, imaginaire ou symbolique que les «miasmes», comme il les nomme, veulent lui faire subir ».

 

Aussi dans la réponse de Monsieur François Stifani à Alain Juillet, balaie-t-il d’un revers de manche la proposition de ce dernier.  Il envisage très certainement, s’il perd en Appel, de lancer un pourvoi en Cassation pour encore gagner du temps. 

 

Peut-être a-t-il également besoin de passer le cap de certaines échéances. (En droit français les délais de péremption les plus fréquents sont de 3 et 5 ans).

 

Mais il a aussi compris le risque qu’il prendrait en nommant Alain Juillet comme DGM, percevant que ce dernier partageait depuis longtemps les orientations de FMR et des Myosotis, même si pour des raisons diplomatiques la lettre restait silencieuse sur des points sensibles, voire, venait nous égratigner.  En effet, si la Cour d’Appel venait à statuer sur la confusion des fonctions de Grand Maître et de Président de l’Association, la tactique de l’EX serait immédiatement mise à mal.

 

Maintenant l’EX va devoir assumer son refus.

 

Il ne pourra plus partir que dans la honte la plus totale.

 

Les éclaboussures pour notre obédience, il nous faudra être prêt à les assumer. Il nous faudra être prêt à boire l’amertume de notre passivité des années passées lorsque nous avons laissé faire les deux précédents GM, et les dérives successives qu’ils ont imposées.

 

Mais en poursuivant ce combat depuis des mois,  n’avons-nous pas décidé de  mettre fin aux dérives Stif-foellnériennes et redonner sa dignité à notre obédience ?

 

Quelque part l’explosion de critiques,  vis-à-vis de la lettre d’Alain Juillet est la preuve de la détermination des Frères pour mener ce combat.   

Elles montrent aussi que les Frères ne sont plus prêts à accepter n’importe quelle solution qui serait  imposée d’en haut.

 

Ces critiques parfois fort diverses, nous montrent aussi l’ampleur de l’écueil que nous allons devoir franchir en passant d’une période de critique à une période de reconstruction.

Alors même que la liste des candidats au poste de Grand Maître s’allonge de jour en jour (J. Murat - P. Castandet - A. Cano - JP. Rollet - S. Toffaloni - P. Jacob. - D. Jacquet…!),  ces événements et réactions  nous confortent dans la nécessité de poursuivre le débat engagé lors des ASSISES et de finaliser avec tous, le Livre Blanc qui deviendra alors le cahier des charges par rapport auquel les candidats seront invités à se positionner.

 

Dans ce contexte, si César et tous les Frères du bar de la marine qui se battent depuis des mois, se déclarent prêts à étudier la proposition-programme d’Alain Juillet (qui n’est pas candidat GM),  ce n'est certainement pas pour revoir les mêmes apparatchiks se refaire une virginité, et se prétendre résistant de l’intérieur, afin d’espérer retrouver leurs postes et leurs dorures. C'est parce que nous sommes maçons et que nous croyons en la capacité de rassembler et de travailler à la résolution de cette crise majeure.

 

POURQUOI CESAR SE BAT-IL ? Nos convictions n’ont pas changé du jour au lendemain !

Si le processus doit s’engager, nous aurons des exigences de garantie, nous ne serons certainement pas toujours d'accord, il y aura des obstacles et des désaccords, mais devons-nous pour autant refuser la possibilité de progresser, si une porte s’ouvre ?

Fraternellement à tous.

César

 

Commenter cet article

La Truelle 04/04/2011 18:05


Mon Bon Ami,
Il y a dans l'air un je ne sais quoi qui ressemble à cette atmosphère pesante ressentie en Afrique avant l'orage salvateur.
je suis aussi excité qu'une puce dans la fourrure de mon ami Raminagrobis06. (Salut mon gros chat)

Vite, Vite, Vite ça va bouger soyez en sûr !!!
Pace e Salute


César du bar de la marine 04/04/2011 20:05



César aussi sent comme un frémissement... mais il ne faut pas s'emballer trop vite... Attendons l'échéance de l'Appel !



l'inquiet 04/04/2011 16:30


La lettre d’Alain J. apparaît comme une « galéjade » de plus.
Comment un ancien des services secrets, donc nécessairement au courant de toutes les implications de certains des membres de la GLNF, dans la France Afrique ou dans d’autres affaires pas plus
publiables, a pu continuer à exercer toutes les fonctions pour lesquelles il a été nommé au sein de celles-ci et servir fidèlement François Stifani ?
Il n’a pas démissionné, il n’a dénoncé aucune exaction, il n’a pas plus démenti les disfonctionnements dénoncés sur les blogs et aujourd’hui il se porte garant d’une sortie honorable à François
Stifani.
Ceux qui aujourd’hui recommande Alain J. comme la panacée pour résoudre nos problèmes feraient mieux de s’inquiéter de son arrivée sur le marché des prétendants.
Cette vraie-fausse candidature va encore plus diviser ceux qui s’opposent à Stifani, c’est peut-être la justification de celle-ci.
Signé l’inquiet.


César du bar de la marine 04/04/2011 17:06



Mon BAF l'inquiet... (Tu as bien choisi ton pesudo!) Puisque tu aborde la question sous cet angle, rend toi compte que
justement AJ, du fait de ses missions à la Défense Nationale pendant 6 ans jusqu'en 2009, n'aura aucun mal (dans l'hypothèse où l'EX n'aurait été qu'un tout petit poisson, s'il n'a pas déjà un
dossier épais comme ça) pour savoir tout ce qu'a pu magouiller l'EX. N'oublie pas que c'est aussi un diplomate de grosse pointure qui a probablement imaginé tout le scénario de ce
qui est en train de se dérouler sous nos yeux... Y compris la sortie définitive de l'EX par une petite porte. Sache que le pervers narcissique va jusqu'au suicide (même
symbolique). 


 


Par son refus de voir la réalité droit dans les yeux, la Rodomontade de l'EX devrait lui permettre de le faire cesser de
nuire... définitivement. César a croisé la route d'AJ (bien avant le pastis du Bar de la Marine, il était dans le fromage - et a travaillé 12 ans pour le Groupe Bongrain) et a pu
apprécier les qualités de négociateur du bonhomme. Ce serait peut-être pas mal, tout compte fait...



.Le Batchimale 04/04/2011 15:35


Cher César,
La solution JM ,AJ,parait pertinente sous réserve que soit acté le départ de cc,jcf et fs.
Fraternellement


César du bar de la marine 04/04/2011 16:15



C'est bien là l'objectif, au moins pour les 2 EX, et cela pourra se négocier dès que leurs successeurs seront en position de le faire après les résultats
de l'appel et avec les acteurs de la refondation.



Escal Nicolas n° 64590 04/04/2011 14:20


J'ai lu et relu plusieurs fois la lettre de notre F Alain Juillet. Son analyse est fondée et pertinente. Les paragraphes sont bien structurés et argumentés.
§1/ critque de le méthode FS
§2/ pourquoi te maintiens-tu ?
§3/ tu n'a rien a y gagner, même si tu gagne en appel
§4/ nommes un Député Grand Maître, assisté d'un collectif (point faible quid de la nomination de ce collectif ? )
§5/ objectifs du DGM
a)réintégration des exclus
b)mise en place des reformes CONSENSUELLES
c)raprochement avec juridictions amies
d)redéfinir partie HOSPITALIERE(utilité ?) et IMMOBILIERE dans la transparance, couper relations avec les sociétés périphériques (enfin!!!)
e)j'ai rencontré tout le monde
f)ma vie profane et maçonnique fait de moi l'homme ad hoc
g)je ne suis pas (pour le moment?) candidat à la grande maîtise, pas d'ambiton particulière
h)souci d'offrir à FS une solution honorable.

Cela tient la route. C'est dans un objectif de réconciliation.
Inconvenient :
a)ne sont pas posées les responsabilités des proches de FS, et ce qu'ils vont devenir. Sans parler de "chasse aux sorcières", on aimerait que certains "afifés" se retrouvent sur les colonnes !
b)c'est un projet de transition, s'engage-t-il à ne pas poursuivre ?
c)le fait que notre frère ait travaillé avec le sdece ou le dgse ne me pose pas de problème, cela prouve qu'il a des valeurs, notamment le patriotisme, mais cela peut gener certans frères.

Globalement je trouve que scénario prévu pour cette sortie de crise tient la route, et je suis pret à le suivre, certes un peu par lassitude de cette situation, car je crains que notre FS fasse
encore durer les choses, ... et il en est capable.
Entre cette proposition et quitter la GLNF faute de solution, je n'hésite pas, je choisis cette solution.
Hélas.


César du bar de la marine 04/04/2011 15:02



Et maintenant que Stif, dans la lancée de sa boulimie de pouvoir et sa suffisance a repoussé (bêtement) la main tendue habilement par AJ, il lui a
offert sur un plateau la possibilité de l'écarter totalement et sans plus aucun ménagement diplomatique ou scrupule. On va bien voir dès que le Tribubal se sera
prononcé !



Jean 04/04/2011 13:35


Il doit y avoir une petite erreur dans la liste des candidats potentiels, je lis D. Jacquet, celui-là même qui déclarait rue Verdi à Nice qu'il ne voulait pas entendre parler de LL souveraines, que
la démocratie n'existait pas à la GLNF et qu'il était de ceux qui pensaient qu'un VM n'a pas à saluer un apprenti. C'est certainement une coquille...


César du bar de la marine 04/04/2011 14:53



D.J. est constant car il a tenu le même la,gage à César quant à la démocratie en maçonnerie...