PACA - ARNAQUE POUR CREER DES JURIDICTIONS ERSATZ

Publié le par César du bar de la marine

Mes frères,

Stifani n’est plus à une contradiction près !

Il y a peu, il nous rappelait que lui-même n’était pas passé par les hauts grades et leurs juridictions respectives et laissait comprendre qu’il ne leur accordait  aucune importance.

En contradiction totale avec la posture antérieure, il y a aujourd’hui revirement spectaculaire ! Le régime stifanien veut imposer la création de juridictions Ersatz à sa botte.

César ne va pas vous surprendre en signalant que la méthode stifanienne est de nouveau celle de l’intimidation et du mensonge. Mais là, cela prend des proportions pour lesquelles le qualificatif de stupéfiant est faible !

Mercredi 21/9 au temple de Verdi à Nice, un coup monté inacceptable vient d’avoir lieu à l’occasion de la tenue de la RL Le Principe écossais.

Avec la complicité des OP stifaniens membres de la loge, deux visiteurs (Serge G. et Lucien M.) l’un armé d’un paquet de lettres de démission en blanc et son compère présentant le stylo pour signature, ont passé en revue les MM  de la loge, par ailleurs membres d’un atelier supérieur du REAA, afin de leur faire signer la dite lettre de démission du SCPLF.

2011 09 23 L'art de convaincre

Sous le regard complice des OP stifaniens et devant les pressions fortes de ce commando,  six Frères moins informés, crédules ou apeurés se sont laissé embarquer dans cette arnaque invraisemblable.

La création de juridictions Ersatz est en effet une arnaque pour plusieurs raisons et notamment :

·        Une juridiction, ne peut accepter dans ses ateliers supérieurs que des Frères issus de Grandes Loges Régulières et Reconnues.  

o   Or dans le cas de la GLNF, le comportement  de sa direction provoque une mise au ban croissante de la GLNF par la maçonnerie internationale.

o   Stifani trouvera toujours  deux ou trois GL, à Djibouti ou ailleurs, pour lui maintenir une reconnaissance (ce qui n'est nullement suffisant pour qu'une Grande Loge soit reconnue et régulière contrairement à ses affirmations!); mais parmi les GL historiques et majeures, de notre environnement occidental il ne se passe pas de journée sans que l’on apprenne une nouvelle perte de reconnaissance ou rupture de relations aux dépens de la GLNF.

o   Or, vu le comportement stifanien les pertes de reconnaissance ne peuvent que s’accentuer.

·        La Reconnaissance d’une Juridiction, est uniquement  conditionnée par la reconnaissance des Juridictions homologues étrangères ; elle n’est pas dépendante d’une Grande Loge locale.

o   dans le cas de la France la Reconnaissance vient donc prioritairement des juridictions d’Europe et d’Amérique.

o   Or Le Suprême Conseil pour la France (REAA) cible du commando stifanien du 21 septembre à Nice, est particulièrement apprécié et reconnu par ses homologues.

·        Enfin,  même si le régime stifanien laisse miroiter des tabliers et des titres prestigieux pour les ambitieux ou sots qui rejoindraient cet Ersatz, ce dernier ne peut être qu’une nouvelle arnaque stifanienne.

o   En effet  seulement 1 juridiction (pour chacun des rites concernés) peut être présente sur un même territoire.  

o   De plus les juridictions actuelles ne peuvent être écartées par un simple oukaze du prince, fut-il le Sérénissime Ephesse 1er, "ex-grand guide spirituel, ultime lien entre Dieu et les hommes" !

 

Fraternellement

César.

 

Commenter cet article

HARPOCRATE 24/09/2011 10:14


au BA FF César,

Enfin une très bonne nouvelle est arrivée en même temps que l'Automne d'après "La Lumière de l'Express", comme quoi l'automne n'est pas fait que de feuilles mortes:

l'administrateur judiciaire adhoc aurait été auditionnée en personne, malgré sa démission refusée par le Président du TGI et une tentative de se dérober, par la Brigade Financière de la Police
Judiciaire suite à la plainte de FF courageux de l'Est qui a suivi son cours.

Enfin une lumière qui apparait au bout d'un tunnel dont on ne voyait plus la fin : "Fiat Lux" ...
En souhaitant une juste et parfaite enquête de la BFPJ avec les puissants moyens d'investigation informatique, dont elle dispose. Et pourquoi pas un passage d'un Chateau à l'autre : du Paradis au
122 Chateau des Rentiers ... tout un futur programme !

Salutations à tous mes FF reconnus pour tels de la PACA.

Harpocrate


César du bar de la marine 24/09/2011 10:24



Après avoir lu
l'info (http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/) il convient de ne pas se réjouir trop
rapidement. Certes, des Frères ont porté plainte (merci à eux) et, première conséquence positive, un dossier a été ouvert par le Parquet qui a chargé la Brigade Financière de la PJ
d'enquêter. Si cette enquête est positive, le dossier pourrait être renvoyé à l'Instruction. Sinon il pourrait aussi être classé sans suite... On verra bien.


 


Peut-être lui posera-t-on des questions telles que "Pourquoi l'AG n'a-t-elle pas
encore été convoquée?", mais la réponse est facile. Le plus ennuyeux là dedans c'est de leur faire perdre leur temps et ils n’aiment pas ça! Le tout à 9 chances sur 10 de s'arrêter là
!


 


Ce qui paraît intéressant ce n'est pas cette procédure, mais les réactions
humaines : démission offerte (signe d'un ras le bol), et refusée (signe d'un début de prise de conscience par le magistrat de la très mauvaise tenue de ce dossier ?). Il y a peut-être là de quoi
ouvrir une brèche.


 



Jean 24/09/2011 08:53


J'espère bien que le SCPLF mettra sous le coude ces pseudo lettres de démission obtenues sous la contrainte , la méthode employée signant s'il en était encore besoin les méthodes d'un autre âge
employées par de faux maçons à bout de souffle. Beaucoup d'entre nous auront sans doute identifié ceux qui se cachent derrière ces initiales, honte à eux.


César du bar de la marine 24/09/2011 09:02



Il est bien évident que le SCPLF ne tiendra aucun compte de ces démissions en provenance de Nice qui ne doivent pas être difficiles à identifier
puisqu'elles ont été estorquées sur un imprimé préparé à l'avance par ces félons, et en préviendra fraternellement et loyalement les interessés.



La Truelle 24/09/2011 08:42


Mon Bon Ami,
deux remarques, avec ta permission:
la première à l'attention de Gargouille: Certes, en A.M. et en Corse, nous sommes servis en ce qui concerne les faux Frères magouilleurs et affairistes et limite mafieux. Mais il y a, AUSSI, des
FF. purs et intègres. Tu veux des noms ??

la deuxième: une pensée et un petit mail de soutien à notre F. Sully du blog de Neuilly Bineau convoqué par une juge d'instruction du TGI de Paris suite à une plainte en diffamation déposée
conjointement par "L'AUTRE" et son prédécesseur.

Allez Pace e Salute


César du bar de la marine 24/09/2011 08:57



Oui oui, il y a des Frères purs et intègres... Mais surtout ne nous en donne pas les noms... Je serai très déçu de n'y pas voir le miens... Quant au
Frère méchamment attaqué par "l'autre", ce n'est pas Sully... Il y en a tellement que l'autre voudrait abattre qu'on finit par s'y perdre ! 



GARGOUILLE 24/09/2011 03:25


Moi, je trouve ça normal ! Il y a en PACA un nombre non négligeable de FF ersatz ou d’ersatz de FF (tous plus ou moins du même acabit). J’en connais quelques uns qui ne seraient même pas acceptés
dans l’association du tir au pigeon artificiel de Cucuron. Dans les Alpes Marmités, vrai bouillon de culture des hommes intègres sans scrupule, il est de tradition de magouiller jusqu’à plus soif.
La température & le soleil ont toujours eu sur les hommes une influence néfaste de leur comportement, les ersatz franc maçons n’y échappent pas…


César du bar de la marine 24/09/2011 08:21



Ouais, mais qu'on n'ose pas appeler ça de la Franc-Maçonnerie ! Là aussi on devrait pouvoir porter plainte pour arnaque. On a cru s'offrir des lanternes
pour trouver la lumière et les marchands du temple nous ont vendu des vessies de porc sans huile et sans alumettes!



Perceval 23/09/2011 22:13


A vouloir rester neutres voire faire l'autruche et ne pas s'intéresser aux grandes dérives de la GLNF, voilà ce qui arrive. Ceux qui n'osent pas, ceux qui se taisent, ceux qui laissent faire ,ceux-
là se feront plumer.
Je ne dirai jamais assez que les Maçons doivent vivre debout, combattre pour défendre leur Rite (pas un ersatz remodelé) et surtout défendre leur Loge. Ne sommes nous pas armés pour cela ?
Que cela serve de leçons pour les autres Loges. Agissez dans l'action.
Perceval


César du bar de la marine 24/09/2011 08:17



Théoriquement nous sommes effectivement armés pour ça ! Mais un grand nombre de jeunes Frères n'ont pas eu le temps de faire leurs classes et de
comprendre la véritable raison de notre engagement (cf. le jeune Frère du dernier commentaire de 21h43 à l'article précédent quant à la soupe marseillaise!).


Alors, agissons et montrons nous exemplaires. Les apprentis, les compagnons et les jeunes maîtres, en deux mots, les  vrais maçons auront envie
de nous suivre et c'est la meileure façon de se débarasser des autres qui se contentent d'adhérer à ce que STIFANI essaie de leur faire prendre pour une maçonnerie de "son" temps. Moi,
je préfère de beaucoup celle qui a poussé nos pairs à recréer la nôtre au début du 20ème siècle!