Déclaration du GCCS

Publié le par César du bar de la marine

Nous portons à votre connaissance la  déclaration du Grand Prieur et Grand Maître National du Grand Prieuré Rectifé de France, Jacques Borubasqet-Pichard GCCS,

 

Face aux décisions stupéfiantes et destructrices de François Stifani, le GPRF invite "tous les Frères placés sous sa juridiction à ne pas céder aux provocations et à poursuivre dans le calme leur travaux à la gloire du Très-Haut, dans l'esprit pacifique et bienfaisant de ce rite".

 

Une attitude maçonnique pour faire face aux égarements

Commenter cet article

vladaboom 12/05/2011 09:04


@ Cistercien sur LML
pourquoi parler de faire son "marché" pour les hauts grades ?
les hauts grades ne font pas leur "marché" ils ne sont pas dans une démarche "commerciale" "concurrentielle" c'est typiquement du vocabulaire stifaniesque que de dire cela...!
et c'est précisément ce que démontre notre Frère Charles notamment sur L.M.de neuilly-Bineau...........;;
c'est quand même dommage d'utiliser, car cela la valide, la pensée du TOMTOM et de ses satellites, c'est pas avec ce GPS là que l'on trouvera la route pour marcher vers Celui qui nous éclaire!
les hauts grades sont la suite logique de nos trois grades et premiers degrés ! nul parmi ces ordres ne vient vous chercher en Loge pour vous "démarcher", c'est de votre propre fait que vous
frappez humblement à la porte de ces ateliers de perfection!
Ah si pardon certains sont venu en Loge perturber la sérénité des Frères et du travail qu'ils y faisaient pour "recruter" c'était me semble t il des tabliers bleus qui voulait en "concurrence
déloyale" "cibler" les potentiels "consommateurs" qui s'y trouvait vers l'Arche Royale, notre Navigon voulant/exigeant que chaque VM et Premier Surv de chaque Loge s'y affilie !
Il faudrait inventer le délit d'initié en FM !


César du bar de la marine 12/05/2011 10:48



Il est un fait que ce recrutement à tout va comme nous l'avons connu est ridicule...



Un lecteur 11/05/2011 10:48


Tout à fait en harmonie avec Panisse. Je n'ai pas du tout apprécié le commentaire du pseudo cistercien.
Sachez que déjà certains Grands Prieurés Européens ont apporté leur soutien au GPRF.
Sachez aussi que la suspension de du GM du GPRF est considérée comme nulle et non avenue par la quasi totalité les Loges bleues RER.


César du bar de la marine 11/05/2011 11:07



De mêmes que toutes les suspensions iniques prononcées pour délit d'opinion depuis des mois par l'EX et ses lieutenants et qui n'ont d'ailleurs plus
aucun impact ni aucune valeur aux yeux de la plupart des VM qui les accueillent à bras ouverts ! Tout ceci est RIDICULE et PATHETIQUE.



charfolstif 11/05/2011 10:33


L'histoire même du GPRF et son passé récent (le GPRF est né dans les esprits malsains de Cl. Char. et JCF pour supplanter le GPDG qui est toujours la juridiction légitime au RER) expliquent la
position de "cistercien", mais il est évident que la déclaration de son Grand Prieur va dans le bon sens, c'est la position normale a adopté par des gens normaux...


César du bar de la marine 11/05/2011 11:03



Merci "Charfolstif" de rectifier (si l'on peut dire) la vérité. En ce qui concerne César, et de ce que il perçoit du GPDG (ou ce qu'il en reste), il
ne peut se faire à l'idée que cette poignée d'illuminés épars qui demeurent dans quelques loges éparpillées fussent légitimes depuis qu'ils ont claqué la porte comme ils l'ont fait, en entraînant
des Frères de bonne foi pour les abandonner ensuite à leur triste sort... mais bon, puisque tu le dis...



Panisse 11/05/2011 07:15


J'ai repéré un commentaire franchement hostile au GPRF sur le bloc Myosotis Logérien... Et je ne suis pas du tout de l'avis du Frère "cistercien". Je trouve au contraire très responsable l'atitude
du GPRF d'apaiser ainsi nos Frères du RER tout en dénoncant l'atittude suicidaire et bien peu fraternelle de François STIFANI qui est vraiment le seul responsable du problème !


César du bar de la marine 11/05/2011 07:19



César est allé lire ce commentaire. Il est en effet tout à fait de ton avis. Il ne fait que le conforter dans sa détermination à ne plus prendre en
considéreration tout ce qui vient de l'EX et de ses lieutenants, qui se sont placés eux-mêmes (et nous ont entrainé) dans une telle situation.