Ce jeudi - Soirée spéciale - A l'affiche :

Publié le par César du bar de la marine

« Le Condamné, Le Multicartes et le Chevalier »

 

Ce jeudi à 17H30, le siège de la province d’Alpes Méditerrané sera fort animé par la première représentation de ce mois de mai, organisée par la direction de la province.

Celle-ci ambitionne d’obtenir le tant convoité Oscar stifanesque de Vermeil ;  Oscar remis par le Sublissime Prophète himself, qui viendra récompenser ceux des GMP et leurs OP ayant le mieux contribué à l’implosion de la GLNF.

Ainsi que nous l’avons indiqué dans l’article le "Carnaval de Nice bis" Réservez vite, il s’agit d’une parodie, ayant pour finalité de condamner notre Frère Georges Musso, suspendu récidiviste patenté, dans l’art de dire tout haut ce que les autres disent tout bas.

César vous présente les 3 acteurs de cette représentation exceptionnelle :

 

·  Le «Condamné d’avance», Georges Musso

La déclaration préliminaire du « Condamné d’avance », est sans ambigüité : « Si la première fois je me suis rendu à votre tribunal d’opérette, votre chef n’ayant pas alors démissionné,  cette fois-ci, plus rien, ni personne, ne vous autorise à me forcer à accepter votre peu amène invitation.   

Cependant dans ma grande mansuétude, je condescends à répondre à votre appel désespéré, ne serait-ce que pour le plaisir de croiser votre regard… »

Ceux qui connaissent son tempérament savent qu’il ne faut pas s’attendre à un discours inaudible de sa part : « Les fidèles de FS 1er  avancent en brûlant tout sur leur passage, détruisant les bases même de notre maison et l'on voudrait, dit-il,  que nous leur opposions de doctes imprécations à peine susurrées  et surtout sans hausser la voix de crainte de déranger !!! »

 

C’est donc serein que notre « Condamné d’avance » se prépare à passer sous des fourches caudines… « qui n'ont de réalité, de légitimité  et d'importance que pour les honteux  affidés. En effet, ainsi que notre Frère Georges le dit lui-même,  que craindre  de la part de néo usurpateurs déchus ? »

 

 

·      Le Grand Multicartes, Jean-Michel Bal___, 

Face au « Condamné d’avance » il faut  un accusateur rusé pour parvenir  au but visé : condamner notre Frère Georges au bucher ou à défaut  à l’écartèlement.

C’est donc, rien moins que le Conseiller Personnel du Sublissime Guide Spirituel, le Grand Multicartes, Jean-Michel Bal__ himself,  tantôt avocat des intérêts de François Stifani contre ses propres Frères, tantôt apparatchik national spécialiste des visites fiasco dans les iles (voir son refus de tout dialogue en Guadeloupe), tantôt apparatchik provincial, qui, le glaive porté d’une main, et son bouclier d’honoraires dans l’autre,… sera chargé de la basse besogne.

Au vu du numéro matricule maçonnique relativement récent (62447) de Jean-Michel Bal____, Georges, avait gentiment retourné une invitation au jeune Jean-Michel Bal___, à  venir débattre plutôt dans un salon de thé près de chez lui que dans le cadre d'un Conseil de discipline d'opérette.

Mais découvrant la carrière maçonnique fulgurante du jeune apprenti Jean-Michel, devenu en si peu de temps ce Grand Multicartes, conseiller personnel du Sublissime guide spirituel, César recommande à notre « condamné d’avance »,  dont le N° matricule n’est que 29237, la plus grande humilité face à celui qui ne peut être qu’un immense puits de sagesse maçonnique.

 

Heureusement notre « Condamné d’avance » va bénéficier d’un soutien d’importance.

 

 

·      Le Chevalier blanc, Philippe Soussi.

 

Avocat de profession, ex Grand Orateur Provincial, connaissant parfaitement les rouages de la GLNF et ceux de la province Alpes-Méditerranée, notre Frère Philippe Soussi, sera un soutien solide pour Georges, notre « Condamné d’avance ».

Le soutien sera d’autant plus naturel qu’ayant lui-même démissionné du collège provincial début 2010, notre « Chevalier blanc » exprime des positions qui aujourd’hui rejoignent celles du « Condamné ».

Plusieurs passages de sa lettre à François Stifani, (ci-jointe) sont particulièrement incisifs (même si César rappelle que FS démissionnaire n’est plus GM et que la GLNF est une obédience et non un Ordre). A titre d’exemple le paragraphe suivant de Philippe Soussi :

« ne pouvant plus tolérer les dérives de notre Ordre, pour dire juste, de certains de ceux qui sont censés le représenter.

 

Je veux parler, en vrac, dans le désordre et à titre d’exemple, des violations graves et répétées de nos principes fondamentaux par des inconséquents, des inconstants et des incompétents, de l’autoritarisme, des ambitions folles, de la course aux honneurs et aux décors, de l’affairisme, des initiations à un rythme effréné »

 

Aussi, dans le cadre du Carnaval de Nice-bis qui nous est offert par la direction provinciale de la GLNF (César la remercie vivement en votre nom à tous !) nous vous conseillons d’arriver bien avant 17H00 afin de vous garantir une bonne place et profiter pleinement de cette première et unique représentation exceptionnelle.

Dans notre article précédent, nous avions évoqué le terme de parodie, notre Frère « Condamné d’avance » parle plutôt de tribunal d’opérette.

Quoi qu’il en soit, compte tenu du tempérament et  des qualités oratoires de chacun des acteurs de cette tragi-comédie ternaire, « Le Condamné,  Le Multicarte et le Chevalier », nous sommes certains que ce sera un grand moment que tous ceux qui le peuvent ne devraient pas manquer.

Commenter cet article

alatak 12/05/2011 14:45


Pour ma part, je serai là pour soutenir notre F. Georges, et espère que nous serons nombreux, nombreux, nombreux....
Qu'ils prennent par là conscience que nous ne voulons plus d'eux, qu'ils se sont fourvoyés, et que leur temps est révolu...


alatak 12/05/2011 14:21


les pôvres, ils sont déjà morts, mais ne le savent pas encore.
En tout cas, mobilisons-nous pour notre F. Georges


César du bar de la marine 12/05/2011 14:30



Oui alatak mobilisons nous car ils conservent encore de larges pouvoirs de nuisance. Quand on entend un OP démissionnaire dire "je ne suis pas d'accord
avec FS mais ce n'est pas une raison pour le combattre". Attendons sagement qu'il parte en 2012. Est-ce un comportement d'homme libre et digne d'un "chevalier spirituel". Si nous n'agissons pas,
comment espérer que son mandat ne soit pas renouvelé pour 5 ans en 2012 puis qu'en 2017 il soit remplacé par un alter ego, etc.? Ne soyons pas naïfs nous avons besoin de vrais chevaliers comme
Georges et tous ceux qui le soutiennent si nous voulons que notre maçonnerie retrouve un jour son honneur !



THORUX 12/05/2011 10:29


Il faudrait quand même que les Respectables Loges se décident, chacune, à s'organiser en association loi 1901, à ouvrir un compte en banque sur lequel le Trésorier National n'aura pas procuration,
à y verser les cotisations et le TRV.
Tant que Paris percevra des cotisations, le bal continuera. En clair, il faut asphyxié financièrement le système en place pour le faire plier.
THORUX


César du bar de la marine 12/05/2011 10:55



C'est bien ce qui est prévu entre autres dans les textes de la Refondation qui prévoient une alternative au choix pour la gestion de la trésorerie des
Loges, en attendant, nous sommes toujours sous l'ancien régime et il nous faudra bien solder le passif... après l'AG, cela va de soi !


Hélas, un grand nombre de Loges se sont laissé prélever bêtement les cotisations 2010/2011 (sur GLP Massilia ça représente 70 loges sur 84!... les
"gaulois irréductibles" étant quelques Loges de Vaucluse et de Salon en géneral).



carbon14 12/05/2011 10:19


Cesar, pardonnes-moi mais la reponse est toujours la même.
Plutôt que d'examiner les faits :
- action de Me Legrand
- action FMR-LML

Nous partons dans des considérations affectives ou des protestations offusquées ou brandir le "respect des lois" que mon message ne met pas en cause.

Il faut sortir de voir un jugement de nos FF parce qu'on s'interroge sur des faits et se braquer pour éviter de considérer la critique.

"Confiance" ? La confiance est le résultat d'un processus qui est basé aussi sur le respect qu'on accorde à ses contradicteurs. La confiance s'accorde ... elle ne s'exige pas, me semble-t-il !

Par exemple une censure de ce commentaire serait une nouvelle raison pour ne pas avoir confiance. Dans la mesure où Tamino, (ou toi Cesar) êtes capables de nous exprimer, sans detourner l'attention
sur Stifani, sans agresser votre questionneur, ni le prendre de haut, ni protester de votre passé, le pourquoi de cet attentisme et cette complicité de fait avec les actions de Me Legrand,

alors, oui, ca contribuera à la confiance que vous demandez.

L'avenir de ce commentaire sera aussi une reponse.


César du bar de la marine 12/05/2011 10:52



César serait tenté de répondre que ce commentaire est "hors sujet" quant à l'article auquel il est sensé apporter un plus, mais bon, si ça peut te
faire plaisir, voilà, il est publié, mais permets moi d'y relever un ton polémique qui ne nous incite pas non plus à la confiance! 


 



carbon14 12/05/2011 09:50


"Me LEGRAND, depuis que l'Ex l'a roulé dans la farine, "... dis-tu Cesar !

Mais Me Legrand n'annonce en rien avoir été "roulée dans la farine", ne dément pas, ne se plaint pas de Stifani. Il ne s'agit là que de nos propres spéculations ou affirmations jamais confirmées
par elle.

Me legrand au contraire continue à fournir moyens techniques, avocats, finances au clan Stifani et à appeller à payer des cotisations non votées, menace de radiation des frères "rebelles".

.... avec la bénédiction FMR-LML-Tamino qui demande de ne pas la déranger, la questionner avant le 24 juin... elle qui est si courtoise, obligeante et discrète ...


César du bar de la marine 12/05/2011 09:56



Mon Frère,


Il est toujours très délicat de se fier aux apparences telles que nos propres connotations nous inclinent à les interpréter. Sachons accorder un minimum
de confiance à ceux de nos Frères et défenseurs qui l'ont rencontrée. FMR et Tamino travaillent à plein temps pour le salut de notre obédience, ils sont conseillés par des avocats d'élite. Nous
sommes maçons et respectons la justice et les lois de notre pays, la est toute la différence !