Le 3 décembre est-il un rendez-vous important ?

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,
 
César partage tout à fait ce message de Tamino que vous trouverez ci-dessous, lorsqu'il s'git de défendre ce qui est juste et digne, les belles réponses bien policées, ne sont plus de mise:
 
L’ensemble des forces de l’opposition semblent d’accord pour considérer que se rendre samedi prochain à Levallois pour ce qu’il est convenu d’appeler Tenue de Grande Loge est une occasion de montrer le rejet unanime que suscite celui qui se prétend encore grand-maître de l’obédience qu’il a réussi à mettre au ban de la Franc Maçonnerie universelle, régulière ou libérale.
 

Nous avons en ce qui nous concerne fait via FMR et son président une demande d’autorisation de manifester, mis en place  une organisation de sécurité, convoqué un huissier, etc.

 

Certains recommandent la dignité, la retenue dans ce qui serait une réunion de nature sacrée, puisque faisant partie des obligations constitutionnelles de la GLNF.

Cependant  monsieur Stifani s’était assis sans vergogne sur cette obligation l’année passée. Le sacré, ce n’est pas son truc !

 

Un événement organisé par un personnage douteux, désavoué, qui se sert du droit par détournements procéduriers à répétition, qui a violé depuis longtemps les fondamentaux et les règles de base de notre confrérie, mérite-t-il la « dignité » que certains préconisent ? Je n’en suis pas sûr.

 

Les Frères sont assez grands pour savoir ce qu’ils ont à faire, les Loges, enfin celles qui pourront entrer dans le théâtre de Guignol, savent ce qu’elles ont à faire.

Il n’y a pas de mots d’ordre qui tienne, devant une situation d’illégitimité absolue comme celle que nous connaissons.

 

On nous dit qu’il ne faut pas montrer au monde maçonnique extérieur l’image de notre exaspération, que cela pourrait nous desservir. Ce qui nous dessert, c’est la corruption de notre idéal par une équipe plus préoccupée de se survivre à elle-même par tous les moyens, en se moquant des lois de la République comme des Us et Coutumes de la Franc Maçonnerie.

 

Si j’avais la possibilité d’entrer dans l’espace Marcel Cerdan, non seulement je ne me lèverais pas lorsque la parade des démolisseurs se présentera, mais je crierais : DEHORS LES USURPATEURS !!!

 

Je ne suis ni poli, ni policé lorsqu’il s’agit de défendre ce qui est juste et digne, je ne suis pas silencieux lorsqu’on piétine mes convictions, et mes Frères m’en remercient, et font comme  moi, et je les en remercie, dans notre Loge souveraine, qui n’est pas, n’a jamais été, au service de ce système qui aurait dû la servir  au lieu de se servir d’Elle. C’est pour cela qu’ils l’ont dissoute, c’est pour cela qu’ils ont détruit notre Province fraternelle, c’est pour cela qu’ils nous interdisent de voter, c’est pour cela que nous y serons.


DEHORS LES USURPATEURS !!!

Commenter cet article