Plus qu'un long discours - TOTALE PERTE DE CONTROLE

Publié le par César du bar de la marine

Mes Frères,

 

Pour ceux qui n'ont pu assister à la tenue de Grande Loge du 3 décembre , voici deux documents qui vont traduiront la réalité de cette cérémonie où Stifani a perdu tout contôle de lui-même et de la situation.

 

Voir l'ordre du jour prévu et ce qui a été vaguement abordé sous les huées,

2011 12 03 ordre du jour non réalisé

et tout ce qui n'a pu être traités les Frères et les délégués des loges refusant toute reconnaissance à Stifani et à son équipe.

 

Voir et surtout entendre la vidéo que nous présente le myosotis Languedoc Roussillon.

 

Fraternellement

César

Commenter cet article

petits farcis niçois 07/12/2011 15:20

Juste un commentaire à propos de celui qui figure ci-dessus, celui de Recto-verso…

« Vous rendez vous compte », écrit-il, « imaginez un VM entrant au son des injures ? »

Pauvre recto-verso, imagine plutôt un décision du VM excluant les FF qui ne votent pas ses diktats et procédant à un nouveau vote après leur élimination sans appel ni justification: est-ce toujours
outrancier ?

Pauvre recto-verso, imagine qu’un ministre s’offre une garçonnière à 2 millions d’euros rue de Wagram avec nos impots : condamnerais tu le Canard Enchainé ?

Pauvre recto-verso, imagine un Ceaucescu créant des tribunaux d’exception et expulsant ses opposants sans autre forme de procès : serais-tu adhérent de la Ligue des Droits de l’Homme ou du Parti
unique ?

Pauvre recto-verso, imagine un Président mis en minorité dans les urnes et récusant les députés et sénateurs pour les remplacer par des affidés dans un SGC : serais tu toujours républicain ou
collabo ?

Pauvre recto-verso, tu as perdu toute lucidité, à moins que tu ne sois devenu idiot au contact de ton VM-ministre-Ceaucescu-Président.
Tu ne sers plus tes idées mais un homme, tu es servile.

Alors, une dernière question :
Imagine que je demande, comme tu l’as fait, au nom de "l'équité" selon tes propres termes, un « droit de réponse » sur Brèves : ton gourou me le donnerait-il ?

César du bar de la marine 07/12/2011 16:16



CQFD.



L'ecossais 07/12/2011 09:08

Mon TCF César,

Suite à ta réponse à mon commentaire n°17, je peux constater que, comme souvent et dans les 2 "tendances", on lit très vite et on s'empresse au travers de ce que l'on capte des écrits de l'autre de
classer l'auteur dans l'un ou l'autre camp ; parce que bien entendu un avis personnel et pas forcément en accord total avec l'un ou avec l'autre n'est pas envisageable pour les "grands penseurs"
des 2 bords !
Alors permets moi de te dire que dans la fange j'englobe l'attitude de FS et de ses sbires régionaux que je combats depuis le début, mais aussi celle de certains membres de l'opposition qui, à mes
modestes yeux de simple F de base depuis bientôt 20 ans, ne valent pas lieux que ce qu'ils critiquent.
Et je persiste à dire que tout cela (et j'avais bien écrit "TOUT") reste affligeant !
Avec les salutations fraternelles d'un F. déçu par tous ces donneurs de leçon de maçonnerie.

César du bar de la marine 07/12/2011 16:10



Tu sais, César n'est pas un grand penseur, mais seulement un rapporteur qui s'efforce d'informer loyalement ses frères. Cela dit il te rejoint quand
tu dis que tout ça est affligeant !



SANCHO 06/12/2011 18:14

Les réactions des stifaniens bon teint sont très révélatrices de leur musique intérieure, a commencer par celle d'un « vénérable » ? d'une Loge prestigieuse ! Celui-ci affichant
une appartenance religieuse ( sinon ethnique, excusez moi, mais jamais je n'aurais utilisé ces informations si l' intéressé n'avait cru s'en faire un brevet ) qui devrait l'inciter fortement a ne
pas utiliser d'anathèmes infamants et totalement déplacés en Maçonnerie et surtout parmi les hommes civilisés !
Ces réactions sont lourdes de sens et infiniment graves . Je peux comprendre que des Frères assez ignorants de la réalité de la glnf aujourd'hui et quelque peu lobotomisés par un conformisme
viscéral savamment entretenu par de « bons apôtres » distillant savamment le venin d'un discours adroit mais utilisant a dessein des mots « magiques » et pervertis :
fraternité, amour, ordre, etc etc, se montrent un peu choqués par le « Bordel » de cette ridicule tenue de grande loge !
Mais bon sang mes Frères tachez de comprendre un peu la situation ! imaginez ce qui se serait passé si les délégués des Loges et des Provinces suspendues par le seul fait du
« prince » avaient pu pénetrer dans la salle ?
Comment pouvez vous détourner le regard d'un scandale sans préçèdent en Maçonnerie en France et dans le monde! Il n'y a pas si longtemps mais avec un tout autre degré de gravité certains
détournaient les yeux d'une arrestation arbitraire (voire la justifiait !) pour le seul tort du prévenu, celui d'être né ! Vous vous seriez indignés je suppose !
Alors vous ne vous indignez pas que de très nombreux Fréres soient exclus, radiés, suspendus, privés de leurs droits élémentaires dans une Association Républicaine ? ( et oui! n'en déplaise au
petit homme que vous persistez a soutenir !») 
Ressaisissez mes Frères,vous je vous en conjure, j'aimerais tellement pouvoir un jour vous reconnaître comme tel !
( dans ce post les majuscules ont un sens!)

César du bar de la marine 06/12/2011 20:41



Oui le langage abjecte sur Affidis  est très significatif car celui qui s'exprime ainsi, Pierre Ben.... est un grand copain de stifani qui
l'a nommé VM d'une loge  prestigieuse,    



TONTON BERETTA de LA BUTTE 06/12/2011 16:18

Stif , mériterait "un Oscar" du meilleur Comédien de l'Année ! Lorsqu'il nomme des types pour saccager nos Provinces et mettre des vigiles devant les Temples il est moins "fraternel" que dans ses
discours qui n'interressent que lui. DEHORS STIF. DEHORS !

L'ecossais 06/12/2011 14:29

On se vautre dans la fange, on y prend plaisir et on en devient presque fier...........
Tout ceci, tout, est simplement affligeant !!!

César du bar de la marine 06/12/2011 20:35



La fange mon frère est celle de l'affairisme de Stifani et de sa bande, du détournement de notre obédience au profit personnel de quelques uns, celles de vos
mensonges et manipulations.