RER - DESARROI ET PARADOXE DES LOGES PHALEG.

Publié le par César du bar de la marine

 

Mes Frères,

Après les rumeurs qui circulaient depuis quelques temps déjà, (voir notre article  Il y aurait-il impasse pour PHALEG ? ) et notre question « que va faire le GPRF ? », un communiqué vient d’être diffusé en date du 4 septembre.

Et effectivement les rumeurs sont confirmées en totalité.

Le communiqué PHALEG du 4 septembre 2012, annonce que « les Grandes Loges Unies d’Allemagne… viennent d’interdire la création en France  de loges de députation dont nous annoncions la mise en œuvre dans notre dernier communiqué », ce qui, soit dit en passant n’est jamais que la confirmation de la Déclaration des cinq Grandes Loges européennes du 28 juillet à Berlin.

Pour ceux qui ont un regard objectif, il n’y a pas surprise. Cela confirme que la « Déclaration N°2 de Berlin » s’appliquait à tous les projets de Districts et autres montages et que le projet PHALEG était bel et bien, lui aussi concerné, par cette mise en garde sans équivoque. Voir notre article  du 31 juillet « Mise en garde par les 5 GL …»

D’ailleurs depuis nous avons appris que le projet de District avec la GL de Russie était officiellement  abandonné, et  que le montage  provincial  (Albi Quercy Rouergue) avec la GL d’Andorre serait lui aussi mal en point.

Mais pour ce qui est de ceux des Frères des loges bleu du RER auxquels le GPRF (via PHALEG, son masque de communication) ressassait  la nécessité impérative d’une régularité pour justifier, ce montage allemand, le désarroi est bien réel.

La manifestation prévue dans 10 jours à Cologne, le 15 septembre est maintenue (trop tard pour annuler), mais en aucun cas les Frères qui seront reçus officiers de la loge allemande ne « pourront installer des Vénérables Maîtres ou participer à la création de nouvelles loges de Saint Jean en France ».

Mais la situation est encore bien pire lorsqu’on lit deux paragraphes plus bas « Pour ce qui est des loges de Saint Jean constituées de FF membres du Freimaurerorden (FO), elles peuvent donc travailler régulièrement en l’état, sous les auspices du G.A.D.L.U. à condition de ne pas procéder à des réceptions… ».

En d’autres termes, toute entrée et progression au sein des trois premiers grades, sont gelées en l’état, jusqu’à nouvel ordre.  Ce qui, compte tenu du contexte, pourrait durer des mois voire deux ou trois ans jusqu’à ce que la situation française soit clarifiée, plus le temps nécessaire pour que les demandes des loges et les Frères isolés, soient à leur tour examinés et qu’ils soient admis dans la GL régulière.

Le paradoxe, est que les loges auxquelles il avait été dit qu’il était impératif d’être dans la régularité et que PHALEG était LA solution, se retrouvent  en situation de loge sauvage. Ni plus ni moins. (ce qui n’empêche pas qu’on puisse également y bien travailler);

Pour PHALEG l’impasse est totale, et sentant  bien que peu de FF vont faire les voyages réguliers en Allemagne, nécessaires pour adhérer au FO et assister aux tenues, le GPRF  s’efforce d’esquisser une alternative, mais qui, à notre connaissance, ne s’adresse en aucune façon à des loges, ou à des groupes, mais seulement à des Frères, souhaitant rejoindre certaines GL étrangères, et cela,  à titre strictement individuel.

Souhaitons, que les loges et frères concernés, prennent du recul et regardent avec un cœur et un esprit ouvert l’ensemble des solutions qui leur sont ouvertes, et souhaitons qu’ils retrouvent leur sérénité.

Fraternellement.

César.

 

 

Commenter cet article

GENICOT 19/09/2012 20:11

Mon cher "César" Merci d'avoir fait paraître ...
Il n'y a aucun désaccord au niveau des Loges allemandes, loin de là !Disons plutôt des erreurs d'interprétation tout au plus.Et dans les temps présents, il est bon d'être extrêmement circonspects
et attentifs à la réalité des choses . Bien fraternellement à toi Claude

César du bar de la marine 19/09/2012 23:15



Cela me paraît normal, même si, au moment de la rédaction de notre article nous avions eu connaissance de mails en provenance d'Allemagne dont le texte était
tout autre.



GENICOT 19/09/2012 15:01

Mon cher "César"
Tes informations sont pour le moins infondées. J'appartiens au R.E.R. et je viens de quitter la glnf. Je rentre d'Allemagne où je me suis affilié à une Loge allemande pour obtenir la Reconnaissance
et continuer à pouvoir travailler dans mon Rite dans nos juridictions . D'autre part V.M. de ma Loge au bleu, je puis t'affirmer que nous allons pouvoir continuer à travailler dans la Régularité en
France comme par le passé : installation, réception aux 3 grades, etc ... Tu vois on est loin de ce que tu avances. Avec toutes mes excuses. Bien fraternellement à toi

César du bar de la marine 19/09/2012 17:24



Je prends note de ce que tu nous dis.


Il y aurait-il eu modification des instructions diffusées par mail ( et que nous avons vues) , ou il y-aurait-il un désaccord entre la GL d'Allemagne 
et la partie de la GL d'Allemagne directement concernée par le RER ?  Nous allons chercher à en savoir un peu plus.



Philippe Christian 06/09/2012 10:28

Merci mon BAF César pour ce communiqué de PHALEG.
Outre les aspects qui ont eu pour tentative de monter un district du RER en France , la réponse est logique.

Elle sera d'ailleurs la même pour les autres tentatives dans d'autres rites d'ici fin septembre à n'en pas douter
comme pour Andorre par exemple.

Le pourquoi ?

Simplement parce que des négociations sont ouvertes (GLDF) ou vont s'ouvrir avec les obédiences Françaises les plus susceptibles d'être dans la "note" avec les GL Européennes citées.

Hier, tout le monde regardait la GLAMF comme une petite dissidence de quelques milliers d'opposants. Aujourd'hui, elle atteint 12 000 membres et le discours à l'extérieur n'est déjà plus le
même.

Pour ma part, je l'ai constaté.

Et si au fonds, les Loges RER concernées ne devraient elles pas réfléchir pour rejoindre la GLAMF pour former une unité ?!

C'est à la fois une réflexion et une question car tu cites JB Willermoz qui ont pris des risques à la naissance de ce rite chevaleresque.

Et si le risque n'était pas justement de se tenir prêt à rejoindre le groupe où une majorité de Frères ont désormais adhéré ?

Bien fraternellement

César du bar de la marine 06/09/2012 13:12



J'entends ton commentaire, mais ce n'est pas César qui a fait mention à JB Willermoz, mais c'est le
commentaire d'un FF du RER.



GARGOUILLE 06/09/2012 05:05

Ce rite dont je fais partie, commence sérieusement à m’agacer par ses tergiversations & cette volonté incontrôlée à vouloir être différent (sous-entendu : mieux !). Trop de bigots, on se
croirait dans une église, sorte d’opus dei maçonnique. Le vert comme le bleu foncé sont des couleurs devenues ennuyantes comme le beige des murs d’entrepôts.
Willermoz se prenait-il pour un prophète ? La petite histoire n’étoffe certainement pas cette théorie mais à l’époque il y avait bon nombre d’illuminés !!!
A mon humble avis la maçonnerie a été trop tripatouillée & continue de l’être par des mythomanes se prenant pour beaucoup plus que ce qu’ils sont, si j’étais un cul de bénitier j’appellerai ça
: blasphématoire !

Roc46 06/09/2012 00:54

Franchement, ils ne manquent pas d'air.