Revue de presse du 11 au 18 mars

Publié le par César du bar de la marine

Comme chaque semaine, César vous communique la revue de presse de Philippe et Bernard.

Bonne lecture à tous ceux qui n'ont pas assez de temps pour éplucher les blogs au jour le jour...  

http://ddata.over-blog.com/3/58/81/18/Revue-de-Presse-du-11-au-18-mars.doc

 

 

Attention : une fois le lien ci-dessus ouvert, pour accéder directement à un article qui vous intéresse:

  • se placer sur le nom de l'article
  • faire Ctrl et cliquer sur le nom de l'article

 

Attention BIS: pour ce qui est de la réunion des appartchiks-gmp de vendredi: VOIR le long commentaire de César ci-dessous 

 

Commenter cet article

Escartefigues 20/03/2011 08:46


Et sais-tu, César, ce qui s'est passé lors de la denière réunion des Grands Provinciaux chamarés d'Or vendredi ?


César du bar de la marine 20/03/2011 08:54



Oh
oui!


César est
entré en contact avec ses copains du Coeur de France parmi lesquels il avait un informateur sûr et voilà ce qu'il lui a affirmé... parole de comptoir :


 


Tout d'abord,
une grande nouvelle : il ne s'est rien passé du tout !


 


Et en
doutions nous, tant la lâcheté et la servilité de ces personnages à vaste tablier ne sont plus un mystère pour quiconque? Les plus « courageux » s'étaient juste trouvé des excuses pour
se faire porter pale, (n’est ce pas JLV?), et moins de la moitié (une toute petite quinzaine) d’entre eux étaient présents.


 


Tous les GMP
présents ont été répartis par groupe de travail de 5 pour bosser sur la nécessaire réforme, et deux émissaires du guide allaient de table en table pour s’assurer que les propos ne débordaient pas
du cadre. Enfin rien n’en est sorti... tu t’en doutes.


 


Un moment
rattrape ce concert minable de tabliers dorés décorés : Le GMP de Lutèce avait courageusement écrit une lettre au guide pour lui confirmer noir sur blanc ce que d'autres lui ont déjà dit, (avec
un peu trop de délicatesse, mais, bon, ne fantasmons pas.)… Le guide s'est donc adressé à lui pour, en gros lui dire qu'il n’avait rien à faire de son courrier. Et
il a ajouté une phrase d'anthologie :


« Je sais, les frères ne m'aiment pas... je m'en fous, je ne
les aime pas non plus ! »


 


Voilà qui est
clair et qui établit une vérité dont nous ne doutions guère : Stifani aime Stifani, un point c'est tout ! Ajoutons que Stifani n'a vraiment rien à faire en Maçonnerie, mais ça, nous le
savions déjà.


 


Ce qui par
contre mérite d'être clarifié est ce qui a été dit par Sidery, notre DAF à 100000 euros, dont certains nous vantent la compétence et le dévouement, et surtout la franche collaboration qu'il
aurait avec Monique Legrand, si aimable et à l'écoute... lorsqu'elle prend le thé, cette femme de valeurs!


 


Et bien il a
annoncé que l'AG était en préparation, mais que ceux qui ne seraient pas à jour de leurs cotisations n'auraient qu'à partir et que, bien sûr ils ne voteraient pas !


 


Et que... c'était Me Legrand qui le
confirmait !


 


Que valent
ces déclarations publiques de la bande de Pisan ? Nos avocats, qui ont un vrai rendez-vous technique avec elle,  nous le diront clairement.


 


Sur ce point
des cotisations, du collège électoral aussi, nous aimerions un démenti de Me Legrand... et pas des racontars de salon de thé...


 


Les
requérants de FMR ont exigé, via nos avocats, de participer au «comité d'organisation» de l'AG, ce qui est logique, puisque l'annulation de l'AG pluri bricolée vient de leur
action.


 


Mais à ce
stade il est juste de se demander s'il ne faudrait pas obtenir que l'AG, la fameuse AG, n'ait lieu qu'après le jugement en appel, car maintenant on est dans le paradoxal total : pourquoi
irions-nous voter sur un budget non audité (j'entends audité sérieusement!), alors que les traficoteurs feraient tout pour bricoler le collège électoral, et alors que quelques jours plus tard, la
Cour d'Appel pourrait nous débarrasser enfin de toute la clique par un jugement sans ambiguïté, comme nous le fait espérer la démarche saugrenue (et assez savoureuse) d'un président démissionné
qui veut encore pérorer  au procès, s'accrochant avec ses ongles mous à la dernière planche qu'il croit à sa portée, mais qui est pourrie, toute pourrie !


 


L’article de
F.Koch « Les conclusions des trois parties » vient renforcer cette nécessité d’organisation d’AG après le jugement d’appel.


 


Tenir jusque
là, continuer à faire des actes de résistance active, harceler les imposteurs, ne pas écouter ceux qui volontairement ou pas sont leur complices en voulant les faire passer pour respectables.
Continuer encore, car le but est proche.


 


Et conforter
notre fraternité pour lancer dans l'union le dernier assaut contre la citadelle fissurée.