Une MAISON du RER mise en route par des Frères du RER.

Publié le par César du bar de la marine

 

Une MAISON du RER mise en route par des Frères du RER.

 

Mes Frères.

 

Nous étions nombreux à nous demander ce que faisaient nos Frères de ce rite. Or, nous apprenons qu'une Maison des Maçons du RER, est sur les rails.

 

Depuis plusieurs semaines, on sentait bien que des Frères du RER,  des quatre coins de France, voulaient qu’une maison de leur rite devienne demain partie intégrante de la future Grande Loge, maintenant nommée GL de l’Alliance Maçonnique Française.

 

Nous pouvions observer sur nos blogs certains échanges  évoquer la  prochaine Grande Loge et l’objectif de pouvoir « nous aussi y  travailler en harmonie avec les vraies valeurs fondatrices de l’esprit du rite RER et de celui qui l’a fait naître, dont l’Universalité de l’Ordre et l’ouverture vers les autres ».

 

Alors que les Maisons de Rite Français et du REAA ont déjà tenu leur AG et que la Maison du Rite EMULATION est clairement en cours de construction ;  nous avions  de plus en plus d’échos que beaucoup de Frères du RER étaient troublés par le silence des Frères de leur rite ou des discours flous.  

 

En effet, contrairement à ce que certains avaient pu croire initialement (dont nous-mêmes)  « Phaleg » n’était pas l’annonce d’une Maison du RER, et son dernier courrier (voir lien) n’y fait nullement référence. De plus la liste des conditions mentionnées par cette déclaration, faisait plutôt penser au programme d’UNI2R et de son candidat JP SERVEL, qu’au principe de loges souveraines  prôné  par l’ULRF. Or les Frères rectifiés ayant adhéré à l’ULRF sont également nombreux.

 

Avec un SGC qui a rejeté les candidatures SERVEL-UNI2R et MURAT, la situation s’est grandement clarifiée.

 

Aussi des Frères RER, membres de l’ULRF, invitent tous ceux, (qu’ils soient déjà adhérents ULRF ou pas)  qui souhaitent se joindre au projet de création de la Maison des Maçons du RER à prendre contact avec eux à l’adresse : logesrectifie@gmail.com

 

Au-delà d’une première étape de prise de contact et de réponse aux questions, le groupe prévoit une réunion le 14 avril de tous ceux qui souhaitent participer à cette création.

 

Pour en savoir plus, nous ne pouvons qu’inviter ceux qui  se sentent concernés, à prendre contact directement  avec ces Frères du RER.

 

Fraternellement

César

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Jak BOAZ 05/04/2012 07:41

IL SUFFISAIT QUE NOUS EN PARLIONS....
VOILA, C'EST FAIT...

PHALEG, REVENDIQUE....clairement, s'adresse à Tous les Frères du RECTIFIE

Bien à vous tous,
Jak BOAZ
Un VM Parmi tant d'autres...

----------------------------------

"PHALEG, juridiction des hautes grades du RER - Directoire National des Loges Ecossaises Hectifiées et Ordre intérieur "

MES BIEN AIMES FRERES,



Le 30 mars 2012, la dernière chance sérieuse d’entamer le processus de refondation de la GLNF, et de restauration de son image nationale et internationale, a été gâchée.



François Stifani a ainsi été désigné par une minorité de membres du
Souverain Grand Comité comme candidat à la Grande Maîtrise. Le processus de ratification éventuelle de cette désignation risque fort de conduire à une confirmation de cette décision, soit parce que
les FF et les Loges, excédés, auront décidé de ne pas régler leurs cotisations et ne pourront voter, soit parce qu'ils auront quitté la GLNF avant l'assemblée générale, soit parce que, par
lassitude, ils accepteront l'inacceptable pour retrouver l'illusion d'une paix factice et fallacieuse.

Phaleg a toujours affirmé que son seul but était de permettre aux Frères du Régime Rectifié de pratiquer leur rite, non seulement dans la régularité, la reconnaissance et le respect de la
Tradition, mais aussi selon la perspective initiatique qui lui est propre.

Aujourd'hui Phaleg considère que le dernier espoir de parvenir à restaurer, à l’intérieur de l’obédience, l’harmonie et l’intériorité qui caractérisent
« le premier état de l’Ordre », vient d'être perdu, et que la voie qui demeure offerte au sein de la GLNF ne peut désormais qu'être définitivement substituée. Comme la chute a entraîné le monde
visible dans son intégralité, la perte de la Tradition, et ses conséquences, s'abat sur tous les Frères reçus en son sein. Certes le travail personnel demeure, mais il ne répond plus du creuset
initiatique traditionnel.

Il est de ce fait éminemment probable que le processus de retrait de reconnaissance entamé par beaucoup de GG.LL. étrangères va maintenant se poursuivre, et que la GLNF fêtera son centenaire dans
l'irrégularité, et sous l'empire de la profanation. Ceux qui ont participé à cette œuvre contre-initiatique devront un jour en rendre compte à un Juge plus grand que ceux des Tribunaux profanes.
Pour nous, maçons réguliers du Régime Écossais Rectifié, il ne saurait être de fatalité, et nous reconnaissons dans cette situation le "second état de l'Ordre", qui nous invite à quitter la
captivité à Babylone et à reconstruire mystiquement le Temple de Salomon.

Aujourd'hui, la mise en œuvre de cette reconstruction est possible, dans le maintien de la reconnaissance et de la régularité. Une juridiction régulière amie offre en effet à tous les FF rectifiés
qui le souhaitent la possibilité de quitter la GLNF et de poursuivre leurs travaux au Rite Écossais Rectifié, dans leurs Loges de Saint-Jean, sous ses auspices, dans un premier temps par une
régularisation individuelle, puis, très rapidement au sein d'un District qui sera constitué sur le territoire français aussitôt après le retrait définitif de la reconnaissance de la GLNF, dont le
processus est déjà engagé et qui interviendra dans les prochaines semaines.

Les conditions d'affiliation et d'organisation de ce travail seront très prochainement à la disposition des FF et des Loges qui en feront la demande à l'adresse électronique : phaleg9@gmail.com


Cette solution nécessairement temporaire, permettant de conserver dans l'immédiat régularité et reconnaissance, doit bien évidemment être la première étape du processus de refondation d'une
structure obédientielle indépendante et souveraine, propre à retrouver en France le rôle et la reconnaissance précédemment dévolus à la GLNF, et que la volonté de quelques uns a dévoyés.

Dans cette perspective, Phaleg envisagera attentivement toutes les solutions qui se sont déjà manifestées ou se manifesteront dans le proche avenir, et prendra toutes initiatives propres à
favoriser le rassemblement le plus
large possible des FF aujourd'hui dispersés et désireux de travailler dans
la Régularité, la Tradition, et le respect des principes fondamentaux de la Franc- Maçonnerie régulière et internationale.

Vous serez bien évidemment tenus informés de cette action et des perspectives qui en résulteront.

Que le G.A.D.L'U nous soit en aide.

B.A.F. Bernard LEVASSOR de CHARMOY B.A.F. Patrick MENEGHETTI

B.A.F. Jean-Louis DUQUESNOY B.A.F. Jacques BOURBASQUET-PICHARD

R.L. André de Montbard n°1249 à l’Orient de Vézelay
R.L. Amitié Normande n°31 à l’Orient de Rouen/ Cléon
R.L. Saint-Giniez n°1859 à l'Orient de Marseille

César du bar de la marine 05/04/2012 11:33



Nous allons peut-être écrire un article car la lettre phaleg nous semble faire de grosses impasses, et présenter une situation comme claire, alors
qu'elle ne l'est pas du tout;


Nous faisons des recherches pour bien vérifier.


En effet à notre connaissance la reconnaissance via un district  s'applique  UNIQUEMENT A L'ECHELON DES juridictions, et NE s'applique
absolument PAS  aux 3 premiers degrés. En réalité on ne serait donc pas plus avancé qu'avant pour les 3 premiers degrés.


Ce serait d'ailleurs pour ces mêmes raisons qu'aussi bien les FF du rite Français que ceux du REAA ne se sont pas engagés dans une voie étrangère et ont créé
leur Maisons des Maçons



Jak BOAZ 03/04/2012 18:32

La parole circule...et ne fait que circuler...
mais pour revenir sur le post de mon BAF "Notuma" (curieux, on dirait un anagramme..)
Si la question est de dire: on a pas besoin e cadre et encore moins du principe de régularité pour pratiquer les vertus de l'Amour Fraternel...et de l'Amour tout court 'ce qui n'appartient
d'ailleurs pas spécifiquement à un rite en particulier, je peux te rejoindre.
Par contre, ce que j'appelle d'une façon raccourcie "REGULARITE, un pré-requis pour le RER", j'ai quand même le sentiment que Willermoz le premier aurait pu justifier aisément la cohérence
spirituelle "déclarée" d'une telle "charnière".
...Et juste pour illustrer mon propos :
Nous avons un Frère qui va passer Ecuyer Novice à la fin du mois d'avril...qui, dans le même temps, dit aller rejoindre l'ALLIANCE.
Ne vois tu pas un léger paradoxe ?
Merci de tes lumières.
Jak BOAZ
Un VM parmi tant d'autres...

César du bar de la marine 04/04/2012 10:49



Mon BAF Jack, en ce qui me concerne je n'y vois pas de paradoxe et je serai quelque peu d'accord avec "Notuma"... mais n'étant pas RER ne me permets pas
de porter un quelconque avis. Toutefois n'oublions pas que nous travaillons sur le symbolique et que cet acharnement à exiger la régularité, là, tout de suite, est bien
curieux. D'ailleurs les Ordres Unis (Chevaliers du Temple et Ordre de Malte) qui pourraient être assimilé à une "juridiction" en ce qui
concerne le rite Emulation (quoiqu'ils s'adressent à tous les Rites hors le RER qui a, lui, les CBCS) donne le ton, puisqu'ils tolèrent l'appartenance à la Grande Loge Alliance jusqu'à fin
décembre 2012 et aviseront alors pour une reconduction de cette tolérance jusqu'à ce que l'Alliance obtienne la régularité. C'est une décision sage et fraternelle. 


 


Qu'en dit l'ancien, ton mentor Michel GASSOT? Les Frères à l'origine de la maison du RER sont probablement dans le même état d'esprit que toi même, mais
comme ils en ont assez des tergiversations ils s'ccommodent d'une petite traversée du désert en ce qui concerne la régularité qui forcément sera retirée à la GLNF et ne sera accordée à l'Alliance
qu'après une période d'observation. Cela empêche t'il les Frères de travailler en regardant ensemble l'avenir, en
portant fièrement et en défendant les valeurs qui nous sont propres, pour une émulation de la Vérité, de l'Honneur et de la Vertu ?


 


La prochaine réunion de constitution de la Maison du RER est arrétée le 14/04... Il bn'y a pas longtemps à attendre pour que ces Frères communiquent sur
une base concrête.







Notuma 02/04/2012 12:27

Je lis ici d’étranges conceptions du Régime Ecossais Rectifié. Pour mémoire, ce dernier est l’émanation d’un Ordre qui dépasse de loin les cadres conventionnels de la « reconnaissance » ; en
l’occurrence, il ne se loge dans les obédiences dites « reconnues et régulières » (selon les critères anglo-saxons) que pour des raisons circonstancielles (la « voie substituée »…), et s’en éloigne
lorsque ces obédiences déchoient. Et je puis vous affirmer que l’Ordre rectifié repose sur une fraternité spirituelle accueillant des frères de tous horizons (réputés « réguliers » ou non), qui se
retrouvent en ses « sommets » (spirituels, et non pas administratifs). Lorsque je lis que des frères du RER sont prioritairement soucieux de régularité obédientielle, je me dis que l’Ordre rectifié
est étranger à leur démarche (qu’ils soient « stifaniens », ou opposants à l’actuelle gouvernance de l’Obédience).
Nous verrons bien si, dans les futures options, l’autorité spirituelle de la Loge portera son tablier bleu provincial, ou les décors du Député Maître…

César du bar de la marine 02/04/2012 13:47



Il ressort de tous nos échanges qu'il y a beaucoup de sensibilités différentes au sein du rite écossais rectifié, ce qui est probablement à l'origine  du grand nombre de
juridictions grandes et moins grandes en France.



Stéphane 02/04/2012 11:18

Toujours dans le cadre du jeu des pronostics, nous avons encore 3 paris en cours :

- La désignation de FS par le SGS va-t-elle être ratifiée par l’AG ? la partie sera moins facile , le public étant beaucoup moins acquis, n’oublions pas le NON du 9eme vote de l’AG du 04 février,
malgré le filtrage musclé des participants. Ceci étant dit dans le cas d’un bis repetita , on repartira pour des mois de procédure….
- Quelle sera l’ampleur de l’exode qui se prépare ? Après la sortie d’Egypte (laissant le pharaon et ses « mages » affidés) , voici la sortie de la GLNF. Il y a quelques mois FS prophétisait 50%
des troupes (sans l’émouvoir au demeurant….) ; perso je pense que l’on sera au maximum 1/3. Beaucoup de NI POUR NI CONTRE vont préférer rester, ils y trouvent leur compte, ils ont au fil des ans
tissés des liens, ils ne sont pas forcément contre un beau tablier, et puis pour les plus anciens, c’est faire une croix des années d’investissements (sic !) , j’ai même entendu des ambitieux se
féliciter des départs, quand on est le quarantième en ancienneté, on risque d’attendre longtemps le maillet…., l’élimination de « concurrents » est une bonne nouvelle… « pousse toi de là , que je
m’y lette ! »
- Et puis enfin 3eme interrogation la sacro-sainte reconnaissance sera-t-elle redonnée à une GLNF « pacifié » ? Pacification à comprendre dans le sens « militaire » de la contre-guérilla, au
premier passage on distribue des médicaments et de la bouffe, au deuxième on brûle le village………… Car nul doute qu’en cas d’une totale victoire stifanienne, la répression sera féroce, les listes
sont déjà dressées.
Nous pouvons leur faire un dernier « pied de nez », ne leur donnons pas le plaisir de nous virer, barrons nous, que leurs « fatwahs » , leurs servent de papiers hygiéniques…..je connais
quelques-uns de ces petits chefs qui rêvent de jouer au Torquemada, question de se venger des humiliations subies par le non-respect de leur autorité de colonels mexicains.

Jak BOAZ 02/04/2012 07:08

Bien volontiers pour transmettre mon adresse, c'est même avec grand plaisir.
fraternellement,
Jak BOAZ
Un VM parmi tant d'autres...

César du bar de la marine 02/04/2012 13:37



OK 
Je viens donc de faire suivre ton adresse à notre FF Gassot, sur nos échanges via le "contact " du blog.